ITWD1

Sophiane Smadhi (ASPTT Toulon) « Je suis au service de l’équipe, c’est mon jeu »

18/11/2020 à 15:30

Discret mais au rendez-vous, Sophiane Smadhi, numéro 6 de 23 ans, fait un très bon début de saison en D1 sous les couleurs de l'ASPTT Toulon. Le joueur se confie pour Actufoot.

Sophiane, comment avez-vous pris ces mesures de confinement et de suspension du foot amateur ?

Ce n’est pas évident. On commençait à bien s’entraîner, à avoir une bonne cohésion d’équipe et ces annonces ont tout cassé. Il n’y a plus de football et ça me manque.

Vous continuez à essayer de garder la forme tout de même ?

Oui, le coach nous demande de faire un peu de footing alors je cours. Je fais aussi un peu de renforcement musculaire. On essaye de se maintenir en forme.

Comment se passe votre début de saison ?

On a commencé par la coupe de France où on a été éliminé par le Cannet des Maures et où on n’a pas fait un très bon match. Cependant, cela nous a permis de nous remettre en question. Cette défaite a sonné comme un petit déclic. En plus, pour le premier match de championnat, on devait à nouveau les affronter, et chez eux ! On a joué chez eux et on a gagné. Après, il y a eu le faux pas face au Lavandou. Et enfin, on a joué contre St Mandrier, on savait que ce serait un gros match, mais on a fait le nul.

Sur le plan personnel et individuel, comment jugez-vous votre début de saison ?

Ça va, je me sens bien niveau physique. Même dans le groupe, je me sens bien. Il y a une bonne ambiance et une bonne cohésion. Les nouveaux se sont rapidement intégrés.

Avez-vous parlé d’un objectif entre vous ?

On n’a pas parlé d’objectif, mais on si on est là cette année, c’est pour accrocher le haut de tableau. On va tout faire pour ! Mais sincèrement, on n’a pas parlé d’objectif en particulier. Déjà, se maintenir serait bien…

« Il adapte les entraînements en fonction des équipes qu’on va jouer le weekend »

Il y a les armes pour faire quelque chose ? Quelle est la force de l’équipe ?

On a des armes, maintenant il faut savoir bien les utiliser. Parce que quand on est bien sur le terrain, que tout le monde joue l’un pour l’autre, on fait de belles choses. La force chez nous ? C’est la solidarité, l’envie.

Comment ça se passe avec votre coach Xavier Muru ? C’est quel type d’entraîneur ? Comment sont les entraînements ?

Ça se passe bien. Il adapte les entraînements en fonction des équipes qu’on va jouer le weekend, par rapport à ce qu’il entend avant les matchs. Je sais qu’il est plus sur un coaching participatif. Il nous demande souvent ce qu’on ressent, ce qu’on pense, il nous fait participer à la construction des entraînements.

On vous décrit comme quelqu’un de discret. Quel genre de joueur êtes-vous dans l’état d’esprit ?

Je suis un joueur qui se met au service de l’équipe. J’ai toujours été comme ça, c’est mon jeu. Je ne pense pas spécialement à mettre des buts. J’encourage surtout.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

J’espère déjà reprendre le plus vite possible. Bien terminer l’année, faire une bonne saison, et pourquoi pas l’année prochaine jouer au niveau au-dessus !