Abattement et colère4 pts de pénalité

St Maximin (D1) : Un joueur écope de 4 ans de suspension

11/10/2017 à 10:01

Eric Bergia (coach) réagit

Eric Bergia ne décolère pas depuis que la sanction est tombée… Les mots qui lui viennent sont : disproportionnée, injuste, règlement de compte…

Bon rétablissement à Jérôme

Le coach ne minimise pas le geste de son fils et ne l’excuse encore moins mais il trouve que cette suspension est vraiment trop lourde. Il tient à dire qu’il prend régulièrement des nouvelles du jeune joueur blessé et il lui souhaite de reprendre très rapidement le football. Il rajoute également que les relations avec Ramatuelle sont toujours bonnes et qu’il n’y a jamais eu d’incident avec ce club…

Après l’abattement, la colère

C’est ensuite le temps des questions… Comment marche cette commission de discipline ??? Il faut savoir qu’elle se base sur un barème de sanction minimale et que la décision d’augmenter ou non la suspension lui appartient. C’est à dire qu’elle juge au cas par cas. Eric tient d’ailleurs à faire savoir qu’il sera très attentif aux futures ordonnances de ladite commission… Car, en effet, il estime que tous les clubs ne sont pas égaux devant elle ! Des exemples ? Il y a cinq ans un de ses joueurs subit un tacle assassin et se retrouve avec la cheville fracturée et six mois d’arrêt de travail, l’agresseur n’écope d’aucune suspension… Il y a deux ans un de ses U19 est frappé en fin de match et se retrouve avec une fracture du nez, et là encore aucune sanction alors que les agresseurs sont identifiés…

St Maximin sur les dernières saisons

Eric le souligne, son équipe a eu 5 pts de bonus sur les cinq dernières saisons. Quant à son fils Romain, il a seulement reçu un carton rouge dans toute sa carrière pour anéantissement d’une action de but…

Le mot de la fin

Eric tient également à remercier à travers cet article toutes les personnes qui ont apporté leur soutien et témoigné de leur sympathie.

 

FB