ItwTrophée Actufoot

Cylien Clément « Guardiola m’inspire beaucoup »

06/02/2020 à 16:33

Il y a quelques semaines, à l'occasion des trophées Actufoot, vous aviez désigné Cylien Clément (US Autre Provence) comme meilleur entraîneur sénior de l'année 2019. Suite à cette distinction personnelle, le jeune coach de l'USAP se confie pour Actufoot lors d'un entretien exclusif. Interview.

Cylien, que ressentez-vous après ce trophée Actufoot de meilleur entraîneur sénior 2019 ?

Etre dans la liste était déjà une belle récompense pour moi. Quand je vois qu’il y a Kader Nasri et Pierre Bernard, je n’ai pas fait le quart de ce qu’ils ont réalisé dans le football. Alors merci à mes amis d’avoir voté en masse (rires).

Dans le monde du football professionnel, quel entraîneur vous inspire le plus ?

Je ne vais pas être original mais Guardiola m’inspire beaucoup, j’aime sa façon de voir le football. Je pars du principe que le joueur joue au football pour avoir le ballon et qu’il prend du plaisir en le touchant. C’est ce rapport avec le ballon qui nous a fait prendre une licence. A notre échelle, je veux que les joueurs oublient leurs soucis quotidiens en venant au foot. J’ai des maçons, des paysans, etc, je leur propose tout avec ballon.

Selon vous, qu’est-ce qu’un bon entraîneur ?

Un bon entraîneur est une personne qui s’adapte beaucoup et qui arrive à faire passer son message, que ce soit niveau football ou dans la vie de tous les jours. C’est aussi un chercheur, un « voleur » d’idées qui ne reste pas dans son confort et qui fait les choses par conviction, sans peur du résultat ou des critiques. Le but est de faire progresser les joueurs en s’amusant sérieusement.

 

« Je veux réduire la part de hasard dans un match »

Pouvez-vous nous parler de votre philosophie de jeu ?

Je pars du principe où tout le monde attaque et tout le monde défend et doit faire les efforts. J’aime avoir le ballon car si je l’ai, l’adversaire ne peut pas marquer, alors que nous oui. On essaye d’anticiper le plus possible nos pertes de balle et d’être fort dans nos transitions avec un pressing haut et agressif. Je veux réduire la part de hasard dans un match.

Avez-vous des ambitions futures au poste d’entraîneur ?

Je n’ai pas d’ambitions particulières dans le foot, je profite de ce que m’offre la vie. J’ai pris le poste d’entraîneur de l’USAP premièrement par amitié envers Geoffrey Hommage, Greg Marre et les joueurs qui font cet effectif, alors repartir avec les catégories jeunes ne serait pas une regression pour moi bien au contraire.

Des remerciements ?

Un grand merci à Jean-Louis Chauvet et Georges Vera et tous les dirigeants de l’US Autre Provence pour leur confiance, merci à mes deux fidèles adjoints Patrick Hommage et Pierre Tartanson. Merci également à mes entraîneurs Charlez Decorzent, Baroudi El Attari, Olivier Rousset, Cédric Luongo et Patrick Olive pour leurs formations et les conseils qui me servent toujours. Un merci particulier à Patrice Scrimenti à qui je dois beaucoup de choses dans ma vie, et un grand merci à ma femme de me soutenir et d’être toujours là pour moi car cela ne doit pas être facile tous les jours ! Pour finir, je tiens à adresser un énorme soutien à la famille Douville et au FC Carpentras dans cette épreuve difficile.

 

Vous avez désigné le meilleur entraîneur du 84