ItwReprise

D. Avilès (RC Provence) « Nous souhaitons avant tout préserver nos licenciés »

14/12/2020 à 17:30

Alors qu'une très grande partie des clubs a repris les entraînements de Jeunes, le RC Provence a, de son côté, pris la décision de repousser la reprise au mois de janvier. Pour Actufoot, le président Damien Avilès nous confie les raisons de ce choix.

Très peu de clubs n’ont pas encore repris les entraînements, même pour les jeunes, et vous en faîtes partie. Pourquoi ce choix ?

Nous avons pris cette décision en accord avec le bureau et nos éducateurs, le contexte étant difficile et les protocoles de reprise durs à appliquer avec cette crise sanitaire. De plus, jouer au foot sans contacts et sans échanges dénature grandement notre sport. La décision fut difficile à prendre mais nous souhaitons avant tout préserver nos licenciés afin qu’ils restent en bonne santé pour les fêtes de fin d’année.

Les instances n’ont pas été assez claires selon vous ?

Justement si, et c’est la raison pour laquelle nous n’avons pas repris. Car si nous souhaitons appliquer à la lettre le protocole, cela devient un casse-tête pour les éducateurs et le club.

Qu’est-ce qui est le plus problématique ?

Au-delà des diverses conditions pour reprendre, comme je le disais précédemment le fait de jouer sans contact, sans opposition, sans réel partage nous prive d’éléments essentiels dans la pratique du football. De plus, nous estimons que nos éducateurs sont là pour mettre en place des séances d’entraînement, encadrer des jeunes, pas pour faire appliquer des protocoles sanitaires relativement lourds !

« Terminer les championnats n’est pas le plus important »

Quand avez-vous donc prévu de reprendre ?

Nous espérons pour début janvier, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des annonces gouvernementales.

Pour quand espérez-vous un retour à la compétition ?

Disons que si nous reprenons début janvier, une reprise des compétitions début février serait une bonne chose.

Quelle serait, pour vous, la meilleure solution pour terminer les championnats ?

Je pense qu’il n’y aura pas de bonnes solutions mais ce n’est pas le plus important. Vivement que l’on se retrouve sur les pelouses pour retrouver le plaisir et la convivialité !

Un dernier mot pour finir ?

On est très impatient de revoir nos licenciés, qu’ils soient prudents et restent en bonne santé. Et pour finir, je souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année à tout le monde !