11 de choc84

Le 11 de choc de… Benoit Vidal (AS Camaret)

12/05/2020 à 16:36

Le milieu offensif de l'AS Camaret nous dévoile son onze de choc, dans lequel il a opté pour une équipe 100% camarétoise !

Son système de jeu : 3-5-2

Gardien

Joël Arnoux : le seul gardien qui porte un maillot XS alors qu’il fait 100 kg. Mais attention, sur sa ligne il bouge comme un félin. On peut lui dire au revoir quand la chasse est ouverte.

Défenseurs

Romain Bortoletti : le joueur exemplaire, excellent sur le terrain, un exemple à suivre pour son âge. Attention, ne sortez pas trop tôt la botueille de Ricard avec lui (rires).

Idir Termellil : défenseur très dur sur l’homme, très fort en un contre un, heureusement qu’il n’était pas souvent là aux entraînements car il y aurait eu quelques chevilles en moins ! Un petit souvenir pour sa passé dé à l’attaquant de Calavon (rires).

Lucas Bensalem : de base côté gauche, il a compris qu’à force de manger des tacos et qu’avec ses grosses feses, il ne pouvait plus accélérer et faire les aller-retours. Très solide dans les dues, bon dans le placement, il a trouvé son poste.

Milieux

Yacine Izguer (milieu défensif) : très propre sur les relances (belle relance contre Caumont d’ailleurs), costaud dans les duels, une bonne anticiption, un numéro 6 complet pour une équipe. Seul problème, il se prend pour Yaya Touré à faire des percées de 30 mètres alors qu’il ne dépasse pas deux joueurs… Attention aux soirées avec lui (rires).

Jadwane Souidi (milieu défensif) : il pue le football, techniquement à l’aise, capable d’éliminer trois jouurs sur place. Il n’a rien à faire en D2, il a largement le niveau de jouer au-dessus. Seul soucis, il aime trop le monde de la nuit…

Sylvain Barnouin (milieu droit) : un joueur très rapide qui ne lâche rien sur le terrain, un vrai chien, mais par contre il aime ouvrir sa bouche. Le pire, c’est qu’avec son nouveau poste en 8, il commence à marquer des buts, je ne sais pas à quel poste il va finir…

Kévin Freitas (milieu gauche) : très technique et rapide. Attention aux défenseurs, en un contre un ça peut faire mal. Il se croit dans Fifa Street, normal qu’il prenne des jolis tacles !

Karim Boukbiba (milieu offensif) : les attaquants ne pourront pas râler de ne pas avoir de ballons là… Très rapide sur les 20 premiers centimètres, je le mets d’entrée pour rendre hommage à sa dernière année en tant que titulaire, un honneur d’avoir jouer aec lui (rires).

Attaquants

Florian Saunier : Igor Pregun du Vaucluse (rires), donnez-lui une bouteille de Ricard, il va claquer un triplé ! Un vrai renard des surfaces et un attaquant qui ne lâche rien. Attention à son jeu de tête (plutôt son nez).

Camille Gras : attaquant très rapide et bon techniquement, dommage qu’il soit un peu trop mangeur et râleur (rires). Le seul joueur capable de sortir au bout de 10 minutes avec une entorse et de rejouer 20 minutes plus tard, un vrai champion !

Staff

Vincent Aubazac, entraîneur : un vrai meneur d’hommes, je le vois bien nous entaîner. « Les gars, personne ne parle à l’arbitre », et c’est le premier à râler, merci le carton blanc (rires) !

Charly Medina et Lionel Morray, dirigeants : des dirigeants qui montrent l’exemple au bord du terrain.

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟

Le 11 de choc de… Rayane Mansion (BC Isle)