11 de choc84

Le 11 de choc de… Smaïn Dagmoun (FC Avignon Ouest)

21/05/2020 à 16:35

Smaïn Daguy, milieu offensif gauche du FC Avignon Ouest, nous livre son onze de choc. Une équipe qui ferait mal à ses adversaires par sa technicité !

Son système de jeu : 4-5-1

Gardien

GB – Ilyess El Boute : très bon gardien capable du meilleur mais aussi du pire, avec un jeu au pied meilleur que beaucoup de joueurs. Il t’envoie le ballon où tu veux sur ses dégagements.

Défenseurs

DD – Kamel Abdedinne : un des joueurs avec qui je m’entends le mieux, on se comprend, c’est un régal de combiner avec lui. Il joue maintenant en tant que milieu défensif mais je le préfère en arrière droit.

DC – Mohamed Dagmoun : la sérénité en personne, jamais en panique, il ressort toujours proprement. Quand je joue avec lui, je ne m’inquiète pas pour la défense, un roc défensif (rires).

DC – Michel Nkogue : défenseur à la fois bourrin et propre, dur sur l’homme. Très bon binôme en défense centrale.

DG : Hicham Azizi : il joue à droite mais je le mets à gauche, il est rapide, vif et dur sur l’homme.

Milieux

MD – Kaoui Attoumani : il a un gros volume de jeu et il est à l’aise balle au pied (jeu court, jeu long). Il est aussi capable de faire la différence.

MD – Mickael Choquet : très bon joueur, il élimine facilement pour se projeter vers l’avant, un régal de jouer avec lui aussi.

MOD – Karim Tlili : pied droit, pied gauche, c’est un vrai poison pour les défenses adverses.

MOG – Smaïn Dagmoun : ce serait un régal de jouer dans cette équipe. On m’appelle le Quaresma du pauvre.

MOC – Samy Maddadi : pour un défenseur, il est difficile à marquer. Il est capable de faire la différence à n’importe quel moment, d’un coup de génie. C’est un joueur très technique.

Attaquant

ATT – Abderrahim Dagmoun : il est intelligent, très technique, c’est un meneur et distributeur. Un peu nonchalant sur les bords mais il reste un très bon attaquant, il devrait jouer beaucoup plus haut.

Entraîneurs

Zouaou Boukabous : c’est le coach qui m’a fait le plus progressé. Il dit les vérités pour faire progresser ses joueurs.

Jonathan Merlin (adjoint) : il ne m’a entraîné que deux mois mais j’ai beaucoup progressé avec lui.