InterviewD2

Gilles Tarley (Etoile d’Aubune) : « Notre objectif est de jouer le haut de tableau »

21/08/2020 à 15:08

Gilles Tarley est le nouveau président de l'Etoile d'Aubune. Il se montre ambitieux pour son club, promu en D2.

Pouvez-vous présenter votre parcours ?
Je m’appelle Gilles Tarley, j’ai 49 ans. Je suis dans le club de l’Etoile d’Aubune depuis six ans. Je me suis occupé au départ des sponsors. Après, j’ai géré les seniors 3, j’étais éducateur. Depuis cinq ans, en même temps, je faisais aussi secrétaire général. À partir de cette saison, je suis passé président. J’ai été élu président parce qu’Olivier Bégnis avait décidé d’arrêter donc c’est moi qui ai repris à partir de mi-mars. Maintenant, je suis officiellement président pour cette saison.

Pourquoi avez-vous décidé de prendre le poste de président ?
Depuis que je suis arrivé, mon souhait était de m’occuper d’une association. Professionnellement, je suis chef d’agence dans un grand groupe donc j’ai quand même appris à avoir de la rigueur. Je voulais mettre cette rigueur que j’ai accumulée au sein d’une association, faire partager un peu les formations que j’ai eues, et avoir de la rigueur. Même quand j’avais 16 ans, j’ai commencé à travailler dans des centres de loisirs, donc j’ai la fibre des associations.

Quels sont vos projets pour cette saison ?
Le premier projet pour cette saison est d’améliorer l’accueil des parents. On a également décidé de passer le label. Tous les éducateurs qui arriveront seront des personnes formées et validées, avec des diplômes. Ceux qui sont déjà au club sont, depuis deux ans, en train de passer leur formation et de se faire valider afin que l’on puisse avoir le label. C’est notre premier objectif cette année. On est un club familial et sain. Financièrement, on n’a pas de soucis.

Est-ce-que la formation et les féminines possèdent une place importante dans ce projet ?
Exactement, c’est dans la continuité. On veut passer le label pour fidéliser un peu nos jeunes et vraiment bien les former. Pour les petits, je dirais que c’est même continuer à les éduquer. C’est très important parce que l’on va dire que c’était un peu le point faible que l’on avait ces dernières années. On a eu, il y 5-6 ans, un petit défaut dans cette formation. On n’arrivait pas à garder nos jeunes. Cette année, c’est vraiment cette formation que l’on veut mettre en avant. On a aussi un très bon vivier de filles, avec de très bonnes jeunes accompagnées de bons éducateurs. Cela marche très bien donc on fait un gros effort aussi sur le football féminin.

« Le promu est ambitieux »

Concernant l’équipe une, promue en D2, êtes-vous satisfait du recrutement ?
Tout à fait ! On est monté en D2, donc les équipes 1, 2 et 3 vont jouer en D2, D3 et D4. C’est intéressant. Pour la une, on a fait un très gros effort sur le recrutement afin de doubler les postes et amener une concurrence saine pour faire augmenter le niveau de performances. On n’a quasiment pas eu de départs et on a déjà fait une douzaine de recrues seniors.

Quels vont être vos objectifs cette saison ?
Notre objectif est de jouer le haut de tableau et, pourquoi pas, aller monter en D1. L’objectif, c’est vraiment cela. Le promu est ambitieux. On a aussi Fabrice Centelles comme coach qui est quelqu’un d’ambitieux et qui aime la compétition. Les joueurs ont joué le jeu la saison dernière en restant tous en D3 pour remonter de suite en D2, ce qui a été fait. On a vraiment l’ambition de jouer le haut de tableau. C’est pour cela que l’on a fait cette douzaine de recrues afin que l’on ait 25 joueurs capables de jouer en équipe une.

Pensez-vous que le club peut devenir une place forte du football départemental ?
Ce serait joli, ce serait bien mais on a toujours ce problème qu’à un certain niveau, il faut se mettre à payer les joueurs. Moi, je me refuse à cela. C’est déjà assez compliqué pour trouver les financements. Il faut demander aux mairies, il faut avoir les installations pour… Pour nous, ce ne sera pas l’ambition. Etre en D1 ou jouer le haut de tableau de D1 nous irait. On sait très bien que, passer l’autre cap, il faut forcément avoir d’autres installations, donner des indemnités aux joueurs… Vu ce que l’on vit en ce moment, c’est assez compliqué. Ce n’est pas l’objectif premier. L’objectif, c’est de rester en Départemental, en D1 et jouer le haut de tableau. Ce serait parfait pour nous.

Que peut-on vous souhaiter pour la saison prochaine ?
Avoir le label, réussir à ce que toutes nos petites catégories jusqu’au U17 puissent monter. Nos équipes jouent en D2 ou en D3 donc on aimerait les faire monter en D2 minimum et en avoir en D1. C’est vraiment ce que je souhaite pour cette saison.

L’Etoile d’Aubune se renforce avec cinq arrivées !