D3 (C)2e journée

AGR – St Jean du Grès : Olivier Givovitch réagit aux propos de Philippe Adamowski

01/10/2020 à 16:30

Le coach de l'Avenir Goult Roussillon a tenu à réagir suite aux propos de Philippe Adamowski, coach de St Jean du Grès, après la rencontre qui opposait les deux équipes dimanche, lors de la 2e journée de D3 (C).

« Il est difficile pour moi d’accepter que mes dirigeants et mon club soient salis en public »

Olivier Givovitch (coach de l’AGR) : « Aujourd’hui, nous avons des dirigeants meurtris par les propos de celui-ci et c’est tout un club qui voit son image terni par cette provocation verbale. Je vais juste reprendre les propos de l’arbitre en fin de match : « ce fut un match très viril mais correct ». Qui de mieux pour juger une rencontre que celui qui fait appliquer les règles de celle-ci ? Je tiens à rassurer mon homologue, la motivation de mes joueurs n’est pas dû à leur parcours en Coupe de France mais à l’invincibilité depuis plus de deux ans en championnat ! Je comprends aisément qu’un tel parcours en Coupe de France puisse lui tourner la tête, mais la réalité de notre quotidien reste la D3. Je m’excuse aussi que mon équipe n’ait pas le niveau régional ou national, seul adversaire qui pourrait convenir à mon homologue apparemment. Nous jouons avec nos forces, nos qualités sur le terrain et acceptons tous les jugements objectifs. Par contre, il est difficile pour moi d’accepter que mes dirigeants et mon club soient salis en public par un manque d’humilité et de frustration d’un entraîneur qui n’a pas trouvé de solution face à une petite équipe fraîchement promu en D3. Nous ne mélangeons pas les propos de l’entraîneur et du club de St Jean du Grès auquel nous souhaitons d’aller le plus loin possible en Coupe de France. »

En réponse à cet article :

P. Adamowski (St Jean du Grès) « Nous savions que nous serions attendus mais pas à ce point-là ! »