ItwD3 (A)

Yassim Helouani (Violès) « C’est dangereux d’être obstiné que par le but »

10/12/2020 à 13:35

Son début de saison, le confinement, la reprise des championnats, le meilleur buteur de D3 (A) après 4 journées (6 buts), Yassim Helouani, s'est livré pour Actufoot. Interview.

4 victoires en autant de rencontres de championnat, on peut dire que c’est un début de saison parfait…

C’est sûr que sur le plan collectif, on ne peut mieux faire. Entre l’ambiance et la cohésion entre coéquipiers, c’est un atout dans notre équipe. On le doit à notre sérieux et notre envie et on est tous satisfait de notre début de saison, entraîneurs comme joueurs ! Avec une pensée à notre capitaine, blessé au genou très tôt dans la saison, et qu’on espère revoir très bientôt.

Individuellement, vous avez déjà inscrit 6 buts après seulement 4 journées, êtes-vous satisfait de votre début de saison ?

Personnellement je suis satisfait de mon début de saison oui, mais je le dois à l’équipe et au coach qui me font confiance ! Je me sens bien à Violès et cela m’a permis de m’épanouir sur le terrain et de garder confiance !

Le titre de meilleur buteur, c’est un objectif pour vous ?

Je ne fixerai pas cet objectif, c’est dangereux d’être obstiné que par le but. On est une équipe avant tout, après si le titre de meilleur buteur me tend la main, je ne la refuserai pas (rires) ! Tant qu’on marque pour la même équipe, c’est le plus important. Je préfère rester concentré et ne pas penser qu’aux buts.

« Skik ? Un grand buteur avec une grande envie »

Votre entente avec Sofiane Skik (5 buts en 4 matchs) fonctionne à merveille, quel est votre secret ?

C’est vrai qu’on s’entend très bien sur le terrain. C’est un grand buteur avec une grande envie, il mérite aussi d’avoir marquer ses buts et je suis content pour lui. On n’a pas réellement de secret, on sait ce que l’autre peut apporter et on utilise nos atouts pour faire gagner l’équipe. Sans oublier Nordine Ben Haddi qui apporte aussi énormément dans le jeu offensif.

Le confinement vous a stoppé dans votre élan, comment l’avez-vous vécu ?

On le vit très mal, je fais du foot depuis l’âge de 5 ans, mentalement c’est très dur et ça ne m’a jamais autant manqué. On est tous en train de subir les conséquences de cette suspension et on espère retrouver les terrains très vite pour continuer sur notre lancée.

Comment voyez-vous la suite de la saison ?

Je ne sais pas comment ils vont se débrouiller pour qu’on puisse terminer notre saison mais il faudrait trouver une solution pour qu’on puisse la poursuivre toutes et tous ! On est tous passionnés et on veut tous revoir nos coéquipiers et notre terrain ! J’espère vraiment qu’ils vont trouver une solution et même s’il faut que l’on finisse plus tard tant pis, on finira plus tard !

« Tous les matchs ont le mérite d’être joué ! »

Quand espérez-vous reprendre la compétition ?

Le plus tôt possible j’espère ! Si on pouvait reprendre à la rentrée, en janvier 2021, ce serait top ! J’espère que le nécessaire sera fait pour que l’on retrouve notre stade Claude Michel au plus vite !

Pour vous, les play-offs serait une bonne idée pour déterminer les montées et descentes ?

Ce serait une solution plutôt secondaire que primaire pour moi ! Si l’échéance de la reprise est trop retardée, ce serait une idée de fin de saison oui, sinon on doit continuer à affronter toutes les équipes ! Tous les matchs ont le mérite d’être joué !

Un dernier mot pour finir ?

Violès ne serait pas Violès sans notre président Oscar qui donne beaucoup au club et aux joueurs. Il a le don de nous partager cette passion qu’on a pour ce club. Cela ne va pas sans remercier notre coach Morad Daha qui est maintenant un pilier du club et qui consacre énormément en terme de temps et d’affection pour Violès ! Il nous fait confiance et compte sur nous et on essaye de le remercier une fois sur le terrain, en espérant qu’il restera au club car on a de la chance de l’avoir parmi nous ! Un dernier mot aussi pour Habib, notre international, qui ramène la joie de vivre dans le club. Il mérite tout notre respect pour sa personnalité incroyable ! « Ouiiiiiii », pour te faire plaisir ! Un grand merci au club et à mes coéquipiers et à très bientôt je l’espère ! Violès, Mès Que Un Club !