InterviewRC Grasse

Jean-Jacques Asso : «Une très bonne année charnière»

12/06/2020 à 9:55

Le Responsable Technique du RC Grasse fait le point sur la saison écoulée et nous dessine les contours de l’organisation du club chez les jeunes pour 2020/2021.

Jean-Jacques, la reprise du football est enfin possible, comment est-elle envisagée au RC Grasse ?

Nos licenciés des catégories U10 à U17 ont pu reprendre l’activité ce mercredi, en respectant bien entendu toutes les recommandations sur le plan sanitaire. Cette semaine nous avons fonctionné comme la saison qui vient de s’écouler. L’idée est que les éducateurs retrouvent leurs joueurs après une trop longue période d’éloignement. Le plaisir de retrouver le terrain, les copains, l’ambiance du club, celui de bien finir cette saison tronquée, c’est ce qui prime cette semaine. Mais comme nous devons aussi préparer la prochaine saison, nous allons entrer dans un autre cycle la semaine prochaine, avec la mise en place des groupes de la saison 2020-2021 avec la présence des nouveaux éducateurs.

La saison s’est brusquement arrêtée en mars, comment avez-vous accompagné vos licenciés durant le confinement et aussi depuis la fin de celui-ci le 11 mai dernier ?

De façon très simple, j’étais en contact avec les éducateurs qui l’étaient avec leurs joueurs. Chacun d’entre-eux a essayé de faire front, de s’adapter, de proposer des choses aux joueurs via les réseaux sociaux ou par téléphone, pour les aider à traverser le confinement sur le plan sportif, mais surtout psychologique. Car cela reste le plus important dans une période comme celle que nous avons vécu ces derniers mois.

« Le but est que nos meilleurs U20 évoluent en R2, voire en N2 »

Qui dit saison terminée dit bilan, quel est celui des catégories jeunes du RCG ?

Chez les petits ça a été sérieux. Les résultats des U6 aux U11 on s’en moque un peu, il n’y a pas de classement et ce que l’on juge c’est le bien-être des enfants et leur progression. Pour les U12 et les U13, nous sommes un peu plus dans une logique de résultats. Car même si là-aussi il n’y a pas de classement final, les résultats obtenus en U12/U13 influent sur les barèmes d’accession en U14 Régional pour la saison suivante. Donc là aussi nous avons perçu une belle progression de nos jeunes qui étaient en Poule Élite en U12 comme en U13, sachant que ces derniers étaient aussi qualifiés en finale départementale de la Coupe Nationale. Pour ce qui est des autres catégories les U14 sont premiers de leur championnat régional et évolueront en U15 Régional la saison prochaine. Nos U15 D1 vont monter en U16 à un niveau que nous attendons encore de connaître, nos U17 D2 accèdent à la D1 et nos U18 montent en U20 Régional. On peut dire que c’est un bilan positif. Encore plus si on y ajoute l’accession des seniors D1 en R2, un objectif que le club entretenait depuis de nombreuses années et qui va nous permettre de passer un cap.

Le RCG n’aura pas d’équipe en U18 et U19 ?

Nous avons fait ce choix pour favoriser la passerelle entre les catégories jeunes et les seniors. Le but est que nos meilleurs U20 évoluent en R2, voire en N2. La saison prochaine nous aurons 4 joueurs U20 dans le groupe d’entraînement N2. Quant au groupe R2, on y retrouvera 12 joueurs né à partir de 2000. 6 joueurs de la génération 2000, soit des seniors première année, feront partie du groupe, mais également 2 joueurs de la génération 2001 (U20), 2 de la génération 2002 (U19) et 2 de la génération 2003 (U18). Dire qu’on privilégie les jeunes c’est bien, le faire c’est encore mieux et je trouve que c’est un super message que le club envoie à ses jeunes joueurs. Dans le même esprit, nous pensons que faire évoluer des U18 et U19 en U20 sera plus intéressant. De plus, privilégier les U20 permet de ne pas avoir de trou entre les U17 et les seniors. Cela donne du temps aux jeunes pour évoluer. Car si certains sont déjà matures à 18 ans, d’autres ont encore besoin de s’aguerrir. Cela permet de respecter le rythme de chacun.

« Le projet de l’équipe fanion est en accord complet avec l’ensemble du club »

Que pensez-vous du système dit générationnel pour la gestion des catégories jeunes au fil des saisons ?

Au niveau des joueurs c’est très bien, cela assure une continuité de niveau tout au long du parcours d’un jeune au sein du club. Sur ce plan là je trouve que c’est très positif. Pour les clubs c’est un peu plus compliqué car il faut changer la manière de penser, toujours réfléchir aux années qui arrivent plus qu’au présent finalement. Vous pouvez avoir une super équipe en U18 et plus d’équipe du tout dans cette même catégorie la saison suivante. C’est un peu déstabilisant. Je dirais aussi que c’est peut-être moins pertinent après les U17, mais globalement si cela sert la progression des jeunes on peut dire que c’est une bonne chose.

Capitaine de l'équipe fanion, Nicolas Medjian sera le responsable du foot réduit au RC Grasse avec Adrien Enguent.
Capitaine de l’équipe fanion, Nicolas Medjian sera le responsable du foot réduit au RC Grasse avec Adrien Enguent.

En 2019, l’association RC Grasse a signé une convention avec la SAS dirigée par Jean-Philippe Cheton, dont le premier objectif est de structurer un projet ambitieux pour l’équipe première. C’était donc une saison charnière pour le club, comment cela s’est passé sur ce plan ?

C’est très simple le projet de l’équipe fanion est en accord complet avec l’ensemble du club. La passerelle de nos jeunes vers les seniors et l’équipe fanion très fonctionne bien. Dans ce cadre l’accession de la réserve en R2 nous permet de passer un nouveau cap. Aujourd’hui quatre ou cinq jeunes du club sont intégrés au groupe de l’équipe fanion, c’est la meilleure preuve de cette continuité. On peut donc parler d’une très bonne année charnière.

« Des spécifiques poste par poste seront organisés tout au long de la saison avec les joueurs de l’équipe fanion qui se mettront au service des jeunes »

Parlons maintenant de la prochaine saison, notamment des changements effectués dans l’organigramme des éducateurs…

Le capitaine de l’équipe fanion, Nicolas Medjian, sera associé à Adrien Enguent pour prendre la responsabilité de tout le football réduit, des U6 aux U13. Ils superviseront l’ensemble des éducateurs de ces catégories. Pour l’ensemble du club, c’est un super message que d’avoir Nicolas auprès des plus jeunes et c’est aussi une excellente transition pour lui qui va s’orienter vers le passage des différents diplômes d’éducateur. Quant à Adrien, étant aussi entraîneur de l’équipe U14 Régional, il sera très bien positionné pour assurer la meilleure transition des U13 vers le foot à 11.

Et pour les autres catégories de jeunes à 11 ?

En U14 Départemental nous aurons Romain Bellone, un Grassois pure souche, Olivier Pichard s’occupera de l’équipe U15 Régional, Elvis Ehret qui aura la charge des U15 Départemental. Mathieu Delasale s’occupera des U16, Dorian Derome des U17 et Djamel Hammadi, accompagné de Daniel Dupont sera à la tête des U20. Stéphane Brando va continuer sa mission auprès des gardiens, accompagné par le gardien de l’équipe fanion, Florian Camus. J’en profite d’ailleurs pour vous annoncer que des spécifiques poste par poste seront organisés tout au long de la saison avec les joueurs de l’équipe fanion qui se mettront au service des jeunes. Enfin, Robin Faron aura la responsabilité du sport-étude dans le cadre de l’apprentissage du Brevet de Moniteur de Football. Je pourrais aussi vous énumérer tous les éducateurs du football réduit mais un article dédié sera plus pratique pour ça (rire).

« La Paoute est un outil formidable, mais le stade n’est pas extensible et nous sommes de plus en plus à l’étroit »

Quels seront les objectifs du Racing Club de Grasse en 2020-2021 ?

L’objectif est d’avoir les meilleurs résultats avec nos jeunes, et encore une fois je précise que je parle de leur progression et de leur cheminement vers les seniors. Et au-dessus de tout le reste, ce qui compte vraiment c’est qu’il y ait une bonne ambiance au sein du club, que les éducateurs, dirigeants et licenciés prennent du plaisir et soient fiers de représenter le RC Grasse. Je pense que c’est la clé principale si nous voulons continuer à progresser.

Un dernier mot Jean-Jacques ?

Oui, je remercie l’ensemble du club, du président aux éducateurs et bénévoles. Je prends énormément de plaisir à évoluer dans une ambiance de travail saine et sereine. Je peux vous dire que les nouveaux sont agréablement surpris par le superbe état d’esprit qui règne au RC Grasse. J’ai une pensée particulière pour Fred Guastalli, qui est membre du comité directeur détaché aux questions sportives et qui m’apporte un précieux soutien, mais aussi pour François Roustan, le président de l’Association qui a décidé de passer la main au Trésorier, Jean-Pierre Chiret, pour s’investir au quotidien pour sa ville. Avec Michel Cavigliasso, qui continue sa mission de Secrétaire Général, nous allons travailler dur pour mettre en valeur l’énorme travail réalisé par les dirigeants et éducateurs du Racing ces dernières années. Le club est en marche vers un objectif, tous les voyants sont au vert à par peut-être au niveau des infrastructures. La Paoute est un outil formidable, mais le stade n’est pas extensible et nous sommes de plus en plus à l’étroit. Un synthétique au Stade Jean-Girard nous permettrait de mieux respirer sur ce plan.