ItwD2 (A)

Jonathan Bussi « Je ne m’attendais pas à un tel début de saison »

27/11/2018 à 18:38

L'US Avignon effectue un début de saison parfait en championnat avec six victoires en autant de matchs, au plus grand bonheur de son entraîneur, Jonathan Bussi, qui a gentiment accepté de revenir pour Actufoot sur le sans-faute de son équipe. Interview.

Après 6 journées de championnat, vous réalisez un sans-faute avec 6 victoires sur 6. Comment l’expliquez-vous ?

Sincèrement je ne m’attendais pas à un tel début de saison. Nous avons fait une bonne préparation au mois d’Août, le groupe vit très bien entre jeunes et anciens, l’état d’esprit est là et tout fonctionne. Mais attention, le championnat est encore très long.

La saison dernière, le club avait été mis hors compétition suite à des événements survenus lors d’un match de D1. Quelle a été votre recette et celle du club pour repartir de l’avant ?

Beaucoup d’anciens sont revenus pour aider notre club à repartir correctement. Je tiens quand même à remercier Khalid Majdoul (ndlr : aujourd’hui entraîneur de Cavaillon) qui a fait un super travail malgré la mise hors championnat. Nous avons fait comprendre aux joueurs que le comportement passerait avant tout et redonner une bonne image des séniors était primordial. Le plaisir doit primer, même avant les résultats.

On se doute que vous n’allez pas vous arrêter là en championnat, vous surfez sur une bonne dynamique, jusqu’où pensez-vous aller ?

On prend les matchs les uns après les autres. La D2 est un championnat difficile avec de très bonnes équipes et en plus de ça, nous allons être attendu tous les dimanches. A nous de garder cet état d’esprit qui fait notre force et après on verra bien, on ne se prend pas la tête.

Un dernier mot pour la fin ?

Tout simplement je souhaite que l’on continue comme ça, que ce soit la réserve entraîné par David Nager qui fait un super travail, et la première, avec l’aide de mon père comme adjoint. Mais également que tout le club surfe sur cette dynamique car beaucoup de personnes font du super boulot, les éducateurs, tous les dirigeants, et notre plaisir. Je le redis, le plaisir passe avant tout !