PHBB

Le retour « tant attendu » de Benoît Garavelli

06/05/2017 à 9:31

Après dix matches de suspension, Benoît Garaveli est revenu sur les terrains de Rhône-Durance le week-end dernier. Et le buteur a signé un retour fracassant sur les pelouses de PHB, avec un doublé contre Avignon ! Interview

Benoît, pouvez-vous revenir sur la cause de votre suspension ?

« Dans ce match-là, on menait (1-0) à la mi-temps. Je pense qu’il y a eu un échange entre l’arbitre et l’équipe adverse à la pause. Car en deuxième période, il y a eu un changement total d’arbitrage, on se fait voler sur deux grosses actions. Le match a commencé à se tendre et l’arbitre a continué à avantager l’adversaire. On perd (2-1) à la fin du match, j’étais très en colère. Je suis parti toquer à la porte de l’arbitre et je lui ai proférer des insultes que je ne pourrai pas vous répéter. Je m’excuse encore auprès du club, du président et du corps arbitral pour cette suspension »

Cette suspension vous a-t-elle servi de leçon ?

« Oui ça m’a servi de leçon, j’ai 33ans, si j’ai encore des suspensions comme ça, il me restera plus qu’un an à jouer au football. (Rires) »

Vous vous êtes entraîné durant cette suspension ?

« Oui, je n’ai pas lâché. Au début, j’étais encore un peu sur les nerfs à cause de ça. Mais là, ça fait 2 mois que je ne lâche pas, je viens à tous les entraînements. Pendant cette suspension, j’allais les voir jouer tous les dimanches, ça m’a fait mal sur certains matchs de les voir souffrir et de ne rien pouvoir faire. »

Comment avez-vous vécu ces longues semaines sans rencontre ?

« J’ai vu mon équipe souffrir. C’était dur moi… J’ai vu l’équipe avoir beaucoup de blessés, le onze n’était pas toujours le même. Mais bon, il fallait subir la suspension même si elle était lourde, j’ai vu des choses pires que ce que j’ai fait qui n’ont pas été sanctionnées. »

Vous revenez à domicile avec un doublé, c’est un retour gagnant pour vous ? Comment avez-vous marqué ces deux buts ?

« Oui, c’est un retour gagnant à domicile où toute l’équipe a fait un bon match. On perdait 1-0, on n’a pas baissé la tête et on a réussi à en mettre six. Sur mon premier but, il y a eu un coup franc tiré par un coéquipier et qui a été repoussé par le gardien adverse, j’avais plus qu’à pousser la balle au fond des filets. Et sur mon deuxième but, je fais un appel de balle dans le dos de mon défenseur, je prends le ballon d’un contrôle orienté et je tire, le ballon a été dévié avant de tromper le gardien sur un contre pieds. »

Un mot pour l’équipe et votre entraîneur ?

« Malgré ce classement, je vois qu’il y a encore une ambiance dans le groupe, on est là pour prendre du plaisir. Concernant le coach, je suis à 100% pour qu’il reste, c’est le meilleur entraîneur que j’ai eu. »