National 2 (groupe D)Entretien

Antony Gauvin (Vendée Fontenay Foot) : « Tout mettre en oeuvre pour sauver le club en N2, jusqu’au bout de mes forces »

09/11/2017 à 17:52

Antony Gauvin, qui conduit le Vendée Fontenay Foot (N2, groupe D) pour la huitième saison consécutive, n'est pas du genre à laisser tomber... Et se laisser abattre. Lui qui a déjà connu moult saisons galères sur le plan des résultats bruts, hormis l'exercice passé, ira au bout de ses forces pour guider son équipe jusqu'au maintien.

Confirmé à son poste par le vice-président du club, Antony Gauvin n’est pas en danger. Et si certains iraient à demander sa tête comme solution miracle éventuelle en vue du maintien en N2, le technicien assis sur le banc depuis huit saisons devrait bien aller au bout de l’exercice en cours. Conditionnel de circonstance car dans le foot, on le sait…

Des questions

Mais quels remèdes pour les maux du Vendée Fontenay Foot, lanterne rouge après dix journées dans le groupe D de N2 sans une seule victoire ? « Tout le monde travaille pour trouver des solutions. Je me pose des questions sur le discours, la méthode, la pédagogie, etc. On doit aller à l’essentiel » confie Antony Gauvin. L’essentiel ? Gagner. Le résultat d’abord, la manière ensuite.

Champ de ruines

« Je ne doute pas, il ne faut pas douter. Après notre saison en or l’an dernier, et une huitième place, on a perdu de nombreux joueurs. Nous sommes repartis de zéro, sur des ruines. Il faut tout mettre en œuvre pour redonner confiance à des garçons en plein doute. Mais, j’ai confiance. Des matches on va en gagner… Il le faudra » complète l’ancien joueur professionnel.

Contenu

« Mis à part le match de Lorient et celui de Trélissac, où nous sommes complètement passés à côté, le contenu des autres rencontres n’a pas été si mauvais. Alors oui le score (5-1) de la défaite à Granville est lourd… Mais on prend deux buts en toute fin de match et, je le redis, on n’a pas été si mauvais » poursuit Antony Gauvin.

Double efficacité

Comptant rapidement voir son équipe gommer ses « manques d’efficacité offensive et défensive » l’entraîneur attend aussi des renforts dans le domaine offensif. Histoire de gagner en qualité et en quantité pour instaurer une concurrence plus forte.

Une évidence

Et la prochaine journée, cette partie contre Saint-Pryvé Saint-Hilaire ? Impératif de gagner, non ? « Une évidence » conclut le coach du Vendée Fontenay Foot. « Évidence d’aujourd’hui, imagination d’hier » selon William Blake. Victoire demain ?

Crédit illustration : archives Actufoot.com/85.