National 2 (groupe D)25e journée

Antony Gauvin (Vendée Fontenay Foot) : « Neuf orteils en National 3 »

09/04/2018 à 13:36

Le Vendée Fontenay Foot, au pied du mur depuis des semaines, se retrouve désormais au pied d'une montagne dont on voit mal comment il pourrait réussir à l'escalader. Ce que l'entraîneur Antony Gauvin résume d'une formule parlant de "neuf orteils en National 3" et d'une relégation quasi inéluctable.

Antony Gauvin revient sur la défaite (1-0) concédée sur le terrain de Saint-Pryvé Saint-Hilaire samedi dernier.

Un treizième revers lequel, s’il ne condamne pas encore mathématiquement le Vendée Fontenay Foot à la descente, plombe méchamment l’idée même du maintien puisque le premier non relégable compte sept points d’avance à cinq journées de l’épilogue.

Sur le début du match…

« On a senti les joueurs crispés les vingt-cinq premières minutes. Normal, vu notre situation. On le ressentait dans les attitudes. Et puis ils se sont dits que s’ils n’y allaient pas… On y allait directement à la descente. Les gars ont été plus entreprenants. Ils ont pressé »

Sur l’expulsion de Mahamadou Niakaté…

« L’arbitre a fait du zèle. Il met un premier jaune à la 42e. Le deuxième deux minutes plus tard. Les deux sur des contacts anodins. Aucune agression, rien de méchant. Des contacts comme en on voit à longueur de match. Il a pris de mauvaises décisions, de mauvais jugements. A dix contre onze, cela devenait encore plus compliqué »

Sur le but concédé à 0-0…

« A la mi-temps, on avait changé de tactique. On était bien, mieux que l’adversaire. Et arrive cette 58e où on prend un but sur coup de pied arrêté, encore sur un coup de pied arrêté. Cela fait mal, très mal, surtout qu’on faisait plus que jeu égal »

Sur le pénalty manqué par Mathieu Blais à 1-0…

« Malgré ce but, on a poussé derrière. On obtient un pénalty. Mathieu Blais le tire en force mais le gardien détourne. Le pénalty vient d’une faute commise par le gardien. Il ne prend pas le moindre carton. Encore une décision dure à comprendre »

Sur l’arbitrage durant le match

« L’arbitre ne nous a pas aidés, c’est le moins qu’on puisse dire. Si cela n’a pas joué complètement sur le résultat, cela a eu une importance quand même. C’était flagrant »

Sur l’inefficacité offensive récurrente…

« Comment gagner un match quand on ne marque pas. On a encore manqué d’efficacité. Avec seize buts en vingt-cinq matches, c’est impossible de se sauver. Sur les huit derniers matches, on a marqué que deux fois. Si on rate un péno en plus… »

Sur les cinq ultimes rencontres…

« Le maintien ? Objectivement cela va être très, très, très compliqué. On a neuf orteils en National 3, il n’y a plus qu’un petit orteil qui attend. Espérer ? On y croit encore mais il va falloir marquer. Marquer pour gagner. Sauf qu’on ne marque pas »

Sur l’exercice 2018 / 2019…

« Nous sommes obligés de nous projeter et de penser à la saison prochaine. On rencontre les joueurs. On discute. Clairement nous sommes partis pour évoluer en N3. Mais on se battra jusqu’au bout pour le maintien »

Sur son avenir personnel…

« J’ai rencontré mes présidents. Si je suis conservé et qu’on descend, il faudra tout mettre en œuvre pour remonter immédiatement. Cela fait dix ans que je suis à Fontenay. J’y ai tout appris. Ce club m’a tout donné. Ce serait un échec de partir sur une descente. Aujourd’hui je suis Fontenay à fond. Ensuite il faudra voir la décision de mes dirigeants ou si une opportunité de projet se présente, ce qui n’est pas le cas actuellement. Mais je le redis, d’ici à la fin de cette saison, à fond pour sauver le club en N2 »

Crédit illustration : archives Actufoot.com/85.