National 3Groupe B

Emerick Darbelet (Vendée Fontenay Foot) : « C’est très facile de dire qu’on va jouer la montée »

17/08/2018 à 12:16

Arrivé à l'intersaison aux manettes du VFF relégué de N2, Emerick Darbelet prend la suite d'Antony Gauvin resté huit ans sur le banc fontenaisien. A quelques heures de la reprise du championnat de N3, l'ancien pro parle de la préparation, de son groupe, de l'objectif de la saison et de ses attentes.

Emerick Darbelet, quel bilan tirez-vous de cette phase de préparation ?

« On a validé ce qu’on voulait pendant la préparation. Au niveau physique, on n’est pas trop mal. On a fait une préparation plus longue que d’habitude pour eux puisqu’on est parti sur six semaines. Maintenant, on n’a aucune garantie. Je ne peux pas arriver exactement à ce que je souhaite faire en six semaines, c’est évident. On est comme tout le monde, on remet tout à zéro et la page blanche on commencera à l’écrire à partir de demain. »

Après de longues saisons en CFA, la relégation est-elle un nouveau départ pour le club ?

« Si on oublie la relégation, le plus gros changement c’est moi. 90% ou 95% du groupe était là l’an passé avec la N2 ou la R1 puisque j’ai fait monter six jeunes de la R1. Et parmi mes deux recrues, une a joué à Fontenay jusqu’en U14. Donc tout le monde se connaît. Tout le monde est quasiment issu du bassin vendéen. La grande nouveauté, c’est surtout moi. C’est ce que je vais emmener qui va peut-être un peu bousculer les choses. »

Avez-vous senti des joueurs usés mentalement ?

« Je pense qu’ils sont tous motivés par le projet. Je pense que je les ai sortis de leur confort. Mais ça ne sert à rien de commenter, ils ont eu une histoire, le club a eu une histoire avant avec un entraîneur. Je ne vais pas révolutionner ce qui a été fait avant. Ce qui m’importe, c’est ce qui va se passer maintenant et dans les semaines à venir. »

Au niveau du recrutement, deux joueurs (Timothée Férand et Jonas Charpentier, ex-Vendée Poiré-sur-Vie Football) ont rejoint le VFF. Y aura-t-il d’autres arrivées ?

« D’autres pourraient venir. Peut-être. On réfléchit, on discute. De toute façon, il va y avoir quelque chose qui va freiner mes envies, c’est le problème économique. A ce niveau-là, la descente est très cruelle pour le club. C’est très compliqué à gérer. Il y a une très grosse baisse du budget (de l’ordre de 25 %). Le frein, si on veut se le mettre, on se le met. Si on a envie d’enlever le frein et d’avancer quoi qu’il arrive… De toute façon, il faudra faire avec. Mais on a des armes quand même. La qualité est là, c’est indéniable. Les deux joueurs qui sont venus nous renforcer sont des vrais renforts. Les jeunes compenseront quand il faudra compenser. J’ai un groupe de 22 joueurs très intéressant pour le N3. »

Quel est votre objectif cette saison ?

« C’est très facile de dire qu’on va jouer la montée. On a conscience qu’on va être attendu puisqu’on est l’équipe qui descend. Je pense qu’on est dans une année de transition qui va être compliquée parce qu’il faut gérer la descente, le changement de coach, la très grosse baisse du budget, l’intégration de six joueurs de R1. On espère et on veut se mêler à la lutte pour le tiers haut du championnat. Si on arrive déjà à cet objectif, ce sera bien. Il y a d’autres choses qui vont nous tenir à cœur comme gagner des matches à domicile, redevenir intraitable à domicile, dégager une image positive, avoir un groupe uni sur le terrain qui dégage une identité, une solidité et une envie collective. On est plus dans une recherche d’évolution cette année. »

Comment abordez-vous ce premier match à domicile contre la réserve des Herbiers samedi (18 h 30) ?

« Que ce soit Les Herbiers ou un autre peu importe. Le plus important, ça va être de savoir ce qu’on va pouvoir donner. Est-ce qu’on va être capable de faire des choses qu’on a appris pendant les six semaines ? Il faut plus s’attacher à ce qu’on veut faire, à s’occuper de nous, avant de savoir ce que vont faire Les Herbiers contre nous. »

Avez-vous des joueurs absents pour cette première journée ?

« Oui. Mathieu Blais et Rémi Bonaventure sont suspendus. »

Propos recueillis par Charles-Henri Chailloleau

L’effectif 2018-2019

Gardiens de but : Dimitri Bonnin, Manu Rauturier

Défenseurs : Jonas Charpentier, Freddy Colombo, Alexandre Dupas, Clément Godet, Christopher Graffin, Kenny Rauturier

Milieux de terrain : Corentin Artaillou, Kéo Balliau, Mohamed Belissaoui, Mathieu Blais, Théo Boisard, Damien Cosset, Mahamadou Niakaté, Emilieu Orveau

Attaquants : Rémi Bonaventure, Lorin Boutonnet, Timothée Férand, Martin Garot, Yassine Latifeddine, Vincent Ugarte

Crédit photo : Vendée Fontenay Foot