Interviews

Football

L’incroyable ascension de Romain Rétif, arbitre du GSM

En août 2015, Romain Rétif n'était que gardien du GSM et n'avait encore jamais pris le sifflet. Moins de quatre ans plus tard, le voilà jeune arbitre de la Fédération. Le Vendée de 19 ans va pouvoir officier la saison prochaine sur des matches de U19 Nationaux. Une ascension express qu'il savoure pleinement. Interview.

Coupe de France16e de finale

Jean Louchet (Les Herbiers) : « L’engouement de l’an dernier nous suit encore »

Gardien remplaçant en Coupe de France l'an dernier, Jean Louchet, 22 ans, est cette fois-ci titulaire dans la compétition dans laquelle son club, le Vendée Les Herbiers, est le dernier finaliste. Un changement de statut que le jeune homme, passé par le PSG et Reims, et numéro 2 en championnat, vit sereinement. Avant le déplacement au FC Villefranche-Beaujolais, en 16e de finale, le portier s'est confié avec le sourire sur son rôle.

National 2Entretien

Charly Charrier (Vendée Les Herbiers Football) : « Tout le monde est heureux de retrouver la région, la famille et les amis »

Alors certes, forcément, à 32 piges (33 printemps en mai 2019) on est davantage au crépuscule de sa carrière qu'à ses prémices. Qu'importe le sport. Quel que soit le niveau. Mais la trentaine tassée, quand on vit foot depuis la fin de son adolescence, et qu'on vit du foot, loin d'imaginer remiser les crampons au grenier ou au garage. Charly Charrier a replongé dans l'univers du football amateur en signant au Vendée Les Herbiers Football (N2), lui qui venait de connaître une montée de L2 en L1 sous les couleurs d'Amiens SC. Le footballeur est heureux. L'homme aussi. Sa famille également. Le Vendéen de naissance renoue avec ses racines familiales et footballistiques. Avec bonheur. Et humilité. Entretien.

National 2 (groupe D)25e journée

Antony Gauvin (Vendée Fontenay Foot) : « Neuf orteils en National 3 »

Le Vendée Fontenay Foot, au pied du mur depuis des semaines, se retrouve désormais au pied d'une montagne dont on voit mal comment il pourrait réussir à l'escalader. Ce que l'entraîneur Antony Gauvin résume d'une formule parlant de "neuf orteils en National 3" et d'une relégation quasi inéluctable.