PeopleDécalé

MC Circulaire : « Les crampons de 18… On les frottait sur le béton pour qu’ils soient coupants sur les bords, on avait l’esprit sportif… »

11/02/2017 à 15:24

Marseille a IAM. Paris, NTM. La Vendée, MC Circulaire. Tous vibrent pour deux passions identiques : le rap et le foot. Entretien avec le père fondateur du Plouc'Sta Rap et figure de proue du Crew Dealer de Mogettes. Parental advisory explicit content...

MC Circulaire, alias le gars qui vient de Vendée, s’est forgé une petite réputation dans le milieu du hip hop underground et du rap des terroirs. Né Breton mais Vendéen d’adoption, ce rappeur du West Side est l’auteur des fameux « Ça vient de Vendée », »103 SP », « BZH », « Sodomie » ou « Faites entrer l’accusé », « Pierre tombale » et le dernier « Légende rurale ».
Lyrics trash, son hardcore, textes vindicatifs et ciselés, premier et second degrés qui se confondent, l’homme revendique aussi fièrement un rap de plouc… Amateur de ballon rond, MC Circulaire est également la plume du génial « Match de Derby ». Interview entre deux gorgées de Valstar, la salle du Camembert à Fontenay, un plat de mogettes, une virée en Fuego, Saint-Hilaire-des-Loges et des crampons de dix-huit montés sur rondelles.

 

Le Ploucsta rap, c’est quoi en fait ?
« C’est du rap fait par et pour les ploucs, un hip hop qui sent la campagne et la petite fille qui se néglige. »Tes influences musicales ? Des idoles peut-être ?
« Mes influences musicales sont très nombreuses, mais principalement le hip hop des années 90 et la soul des années 60/70. Pour les idoles, ben j’ai plus 12 ans donc j’en ai pas vraiment. »Le Crew Dealer de Mogettes, c’est une bande de potes avant tout réunis autour du même délire ?
« Je dirais que c’est surtout une bande de potes réunis autour d’une même passion. »

Tu nous présentes les membres de ton crew justement ?
« Alors y a Dr Fergusson qui est le manager, un peu mon Colonel Parker, le Fou Furieux qui gère tout ce qui est sécurité, Uhbert the grand mister freeze, mon Dj qui a remplacé au pied levé DJ Barbelivien quand il a du quitter le territoire pour des raisons judiciaires… Et puis Freddy Mercuret, Mac Nema, Barry Black… Et ma compagne Lady Commandement. »

Ton prochain titre évoquera quel thème ?
 » Pour le prochain thème, il y en a plusieurs en attente donc on verra lequel je balancerai, je sais pas encore. »

« Sodomie », « Faites entrer l’accusé » : c’est pas du r’n’b NRJ Music Awards ça ! Volontairement trash et/ou volontairement provoc’ ?
« Je fais pas un morceau pour qu’il soit trash ou provoc’. Je prends un thème et je le développe. Après quand tu fais un morceau sur la sodomie ou les tueurs en séries, forcement, à un moment donné ça va frotter un peu sur les bords… Mais c’est jamais délibéré… »

Pour les profanes, tu décodes votre geste avec les doigts ?
« Le W c’est West Side et le V la Vendée. »

Le Crew Dealer de Mogettes est il plus violent qu’un gang de Latinos de Los Angeles ?
« Bien plus violent !!! C’est la consanguinité qui fait ça ! »

Cypress Hill, Dr Dre, Les Musclés ou Jacky Quartz pour enregistrer un morceau ?
« Plus Cypress Hill que Jacky Quartz quand même. Et pour les Musclés ce sera plus possible car Papy René est mort. Je salue d’ailleurs le grand homme qu’il fut. »

 Nom ?
« Circulaire. »Prénom ?
« MC. »Age ?
« Indéterminé. »

Profession ?
« Aléatoire. »

MC Circulaire alias le gars qui vient de Vendée. Mais d’où ?! En clair, né en Vendée ou Vendéen d’adoption ?
« Alors je suis né à Lorient d’un père breton et d’une mère vendéenne. J’ai vécu dans le Morbihan et puis j’ai migré à Saint-Hilaire-des-Loges. »

Arrivé à quel âge en Vendée ? Resté de quand à quand ? Uniquement à Saint-Hilaire-des-Loges ou déménagé ?
« T’es trop curieux… »

T’as joué dans quelques clubs de foot en Vendée et à quels niveaux ?
« Laisse un peu de mystère. C’est aussi pour ça que je porte des lunettes. »

Sérieusement, la Vendée, c’est pas un peu mortel…
« C’est pas mort mais ça agonise sérieusement !!! Comme le reste de la France rurale en général. Va faire un tour en Lozère, tu verras de quoi je parle… »

Un clair de lune à Maubeuge ou un rayon de soleil à Bazoges ?
« Une Valstar à Fontenay. Je suis pas trop coucher de soleil et nuit des étoiles filantes… »

Ton rêve le plus fou d’homme ?
« J’suis trop vieux, j’ai pas de rêves. »

Et d’artiste ?
« Un Oscar, j’aime bien l’objet… »

On te propose le stade de France, le Vélodrome ou le stade Desgranges à La Roche pour un concert, tu choisis ?
« La salle du Camembert à Fontenay-le-Comte parce que c’est là que ça se passe !!! »

Des passions hormis la Valstar et ta Fuego ?
« La 103 SP. »

Un match de derby (comme ton titre éponyme) en Vendée, ce serait ?
« Un match de derby en Vendée ? Un petit Fontenay-le-Comte face à La Roche-sur-Yon, la sous-préfecture contre la préfecture. »Dans ton titre match de derby, tu parles de crampons de 18 montés sur rondelles. On sent le vécu, non ?
« Ah les crampons de 18… En plus on les frottait sur le béton pour qu’ils soient coupants sur les bords… On avait l’esprit sportif… »Une différence entre un match de foot qui se joue dans le bocage et un match qui se joue sur le littoral ?
« Un match qui se joue dans le bocage sera plus âpre et plus disputé parce que les mecs ont que ça, il y a moins de distractions dans le bocage… »

1-0 sur un but de raccroc ça fera l’affaire, ok. Mais c’est moche une victoire comme ça, non ?
« Dans un match de derby tu t’en fiches de la manière. Tu sais que de toute façon ça ne va pas être joli, t’es pas là pour tricoter ou pour faire dans la dentelle… T’es là pour faire mal, et pour écraser l’adversaire. Les gens se souviennent du vainqueur pas du score…  »

Les tournois de sixte du dimanche, tu connais ? Déjà joué ?
« Nan, connais pas. »

Un match de derby c’est vraiment la guerre ? Olonne – Le Château aussi chaud qu’un Etoile Rouge Belgrade – Partizan Belgrade, Roma – Lazio, Real – Atletico ou Milan – Inter et Celtic – Rangers ?
« Un match de derby c’est la guerre !!! Tu règles sur un terrain de foot des rancœurs séculaires… Tu sais même pas pourquoi t’as la haine mais elle brûle en toi… C’est un contexte général. Pendant un mois on t’en parle dans ton bled, les vieux comme les jeunes, on fait monter la pression et quand t’arrives sur le terrain : tu tacles à la Di Meco. »

T’en as un fanion au rétroviseur de la Fuego ? Quel club ?
« Non pas de fanion, j’ai la petite chaussure de foot. »

Selon ton titre, un match de derby ça peut partir en coups de tête à la buvette. T’es où dans ce cas ? Dans l’action ou au chaud dans le vestiaire ?
« Ça dépend du contexte… Je ne suis pas du genre belliqueux mais faut pas trop me chercher. »

Dans certains patelins, heureusement qu’il y a match le dimanche après-midi pour se bouger, non ?
« Heureusement ouais. Ça favorise les rapport humains (l’alcool aussi), ça crée un tissu social. Y’a rien de plus désolant qu’un terrain de foot à l’abandon… »

T’as joué étant gamin ?
« Évidemment que j’ai joué au foot gamin. En France, les enfants qui jouent pas au foot c’est qu’ils sont sur un fauteuil roulant… »A quel poste ?
« J’étais stoppeur. Je crois qu’y a encore quelques chevilles qui se souviennent de moi. »Tu continues ? T’as arrêté ?
« J’ai arrêté depuis… La blessure… ça a mis fin à ma carrière… Je me suis fracassé le genou dans un accident de voiture. »

Un club fétiche hormis une équipe de Vendée ?
« Les Merlus de Lorient. »

Pourquoi tant de footeux stars du moment portent la crête comme coupe de douilles ?
« C’est la mode. A mon époque c’était le mulet, après ça a été la houppette… A chaque époque sa coupe de merde… Quoique le mulet ça avait de la gueule quand même !!! »

Franchement, Valbuena c’est un simulateur, non ?
« Valbuena? C’est surtout un nain je crois… Mais il y a eu pire dans l’histoire du foot. Souviens toi de Jürgen Klinsmann !!! Et puis le foot rital en général. »

Messi ou Ronaldo ?
« Tony Vairelles ».

PSG ou OM ?
« OM, juste pour pas être du côté du PSG. »

Propos recueillis par F.H.

Crédit photo : MC Circulaire.