ArbitragePortrait

Romain Rétif (La Gaubretière Saint-Martin FC) a laissé tomber les gants pour le sifflet

04/04/2018 à 16:22

A dix-huit ans, Romain Rétif ne joue plus. Non, l'ancien gardien de La Gaubretière Saint-Martin FC a opté pour l'arbitrage. Avec motivation et implication.

« Je me suis lancé car je sentais que ça pouvait devenir une vocation. » A seize ans, alors que ses camarades se rapprochent du niveau seniors, Romain Rétif, lui, choisit d’emprunter une autre voie. Le jeune gardien de but de La Gaubretière Saint-Martin FC décide de raccrocher les gants petit à petit préférant saisir le sifflet. Le déclic ? « Mon club organisait un tournoi et j’ai été sollicité pour arbitrer. Ça m’a plu. J’ai continuité de jouer pendant un an puis j’ai arrêté. » Il quitte la surface de réparation pour une position plus centrale sur le rectangle vert. Plus besoin de plonger. Il lâche les gants et prend le sifflet et les cartons.

U19 Élite et U19 Nationaux

« J’ai commencé par intégrer le pôle des jeunes arbitres de district », poursuit Romain qui commence officiellement sa nouvelle fonction en novembre 2016. Dans son élément, il franchit vite les étapes. En fin de saison dernière, il a arbitré la finale de la coupe de Vendée U19. Cette saison, il officie au centre en U19 Élite et à la touche en U19 Nationaux. « J’ai arbitré trois fois le FC Nantes et deux fois Angers SCO », compte le licencié de La Gaubretière Saint-Martin FC (D2) dont le souhait « est de passer jeune arbitre fédéral. Ça fait partie de mes objectifs à court terme ».

Organisation

Romain Rétif est le plus jeune des quatre hommes en noir dont dispose le club vainqueur du challenge de l’arbitrage et du fair-play la saison dernière. L’étudiant en BTS professions immobilières aux Sables-d’Olonne est entouré par l’expérimenté Bernard Auvinet, Yvan Auvinet et Rodolphe Garner. Pas encore titulaire du permis de conduire, il doit s’organiser le week-end. Jongler entre le travail scolaire et sa passion. « Ça se passe bien », affirme-t-il.

Sources d’inspiration

En février, il a participé à un stage de perfectionnement pour les jeunes arbitres de ligue. Impliqué pour progresser. A la télévision, quand ceux de son âge décortiquent les gestes de Cristiano Ronaldo, Messi ou Neymar, lui observe François Letexier, Ruddy Buquet, Clément Turpin ou encore Benoît Bastien, des arbitres professionnels dont il s’inspire.

Charles-Henri Chailloleau

Photo : Yvan Auvinet, Romain Rétif, Bernard Auvinet et Rodolphe Garner.

Crédit photo : GSMFC