Interview

Yves Tedje (TVEC Les Sables d’Olonne) : « Cette demande, c’est le but d’une vie »

13/02/2019 à 15:25

Dimanche, le milieu défensif (28 ans) du TVEC Les Sables d'Olonnes, en R1, a surpris sa copine en la demandant en mariage, avant une séance de cinéma. Trois jours après, Yves Tedje est toujours sur un nuage.

Comment est née l’idée de la demande en mariage au cinéma ?

Je l’avais depuis un moment, mais je ne savais pas trop comment. Je voulais faire une demande originale. Je me suis dit qu’il fallait que je fasse à la hauteur de l’amour que j’ai pour Typhaine, ma copine. J’ai regardé sur Internet, mais je ne trouvais rien de bon. Je suis tombé sur un article qui parlait de Blaise Matuidi, qui avait demandé sa femme en mariage dans un cinéma en région parisienne. Je me suis dit, c’est top, je veux faire la même chose. Je ne savais pas comment le réaliser, mais je me suis rapproché du directeur du cinéma Le Grand Palace et la personne qui s’occupait des avants-premières. A trois, on a travaillé sur le scenario pour organiser la diffusion sur ce film-là.

Pourquoi le choix de ce film-là (Qu’est ce qu’on a encore fait au bon Dieu, NDLR) ? C’était évident ?

Oui, vu que c’est un film qui prône la mixité et qu’on est un couple mixte. C’était parfait, c’était le match de ma vie.

Vos coéquipiers étaient-ils au courant du projet ?

Oui, je leur en ai parlé dans la semaine. Ils m’avaient souhaité du courage (rires). On a donc joué samedi et ça s’est passé dimanche.

Que vous ont dit vos coéquipiers, après cette demande et cette Une médiatique ?

Je les verrai à l’entraînement demain (aujourd’hui). Ils vont me féliciter, mais aussi me chambrer.

Est-ce plus fort que de marquer un but ?

Je ne marque pas beaucoup de buts, donc celui-là équivaut à un but pour la vie. C’est encore plus qu’une finale de Coupe du monde.

Etiez-vous stressé ?

D’habitude, je ne le suis pas. Mais là, j’avais les mains moites, les auréoles, elle sentait qu’il se passait quelque chose.