N3 Nouvelle Aquitaine

Colbert Marlot (Limoges FC) : « On est dans une saison de transition »

24/09/2018 à 16:26

Une victoire, trois nuls et une défaite. Le bilan du début de saison du Limoges FC est correct, à en croire Colbert Marlot, le coach de la N3, lancé dans un projet à moyen terme.

Quel bilan tirez-vous de ce début de saison ?

Il est mitigé, mais on repart d’une feuille blanche. Des titulaires de la saison dernière, il ne reste que Eddy Calogine. Les autres sont des joueurs qui évoluaient en dessous. Ou qui étaient chez nous en U18-U19, voire dans le groupe, mais qui n’étaient pas titulaires. On est dans une phase de reconstruction au niveau du club. On s’est préparé à un début de championnat compliqué.

Vous n’êtes pas inquiet.

C’est correct, dans la mesure où, comme tous les joueurs sont partis, on a fait 13 mutations, mais on ne peut en faire jouer que six. On ne peut donc pas faire jouer la meilleure équipe et il faut faire tourner pour laisser concerner tout le monde. Tout ça fait qu’on vit une saison compliquée. On s’y attendait, on s’y est préparé. On est dans la logique des choses.

A votre arrivée, on ne vous avait pas caché cette vérité…

Non. On est dans une saison de reconstruction. On sait qu’on doit tout remettre à l’endroit, sur le plan administratif, sur le plan sportif. C’est une saison de transition. On est obligé de passer par là. Vu les soucis financiers de l’an dernier, notre masse salariale est encadrée. On ne peut pas recruter. On est un peu coincé, mais on le savait. Ca permet de faire jouer des gamins qui ne connaissaient pas ce niveau là. Et puis, on peut avoir quelques surprises en fin de saison.

Donc l’objectif, c’est de rester en N3 ?

On veut se maintenir le plus vite possible et bien préparer la saison prochaine.

Qu’est-ce qui vous satisfait ?

L’état d’esprit est nickel. Le groupe est extrêmement jeune, c’est intéressant. On fait cinq séances par semaine, on travaille en musculation. Je sais que quand un groupe est jeune comme ça, dans six mois, ce ne sont plus les même joueurs, avec du travail athlétique, de la force, on va progresser. Ce qui est intéressant, c’est qu’un groupe jeune, on le voit évoluer, c’est chouette à faire.