ITWCoach

Didier Brillant (CS Brétigny) : « Les matchs qui nous attendent en 2019 seront très difficiles »

27/12/2018 à 18:25

Le CS Brétigny finit au mieux cette première partie de saison avec une prometteuse 6ème place. Après des débuts compliqués, les Brétignolais semblent s'être accommodés à ce niveau National 3 sachant qu'une majorité du groupe évoluait encore en Régional 2 il y a dix-huit mois. Coach Sénior mais pas que, Didier Brillant a accepté de se confier à Actufoot en pleine trêve hivernale.

Votre équipe finit de belle manière cette première partie de saison. Que pensez-vous cette performance ?

« Le maintien va être vraiment très compliqué à obtenir. On a actuellement quatre points d’avance sur l’avant-dernier et on sait à quel point les matchs qui nous attendent en 2019 seront très difficiles. C’est pas parce qu’on a pu faire des résultats étonnants en fin d’année que ça change quoi que ce soit à notre état d’esprit. »

En tant que promu, comment jugez-vous la différence de niveau entre le championnat de Régional 1 et celui de National 3 ?

« Je dirai qu’il y a de belles équipes dans ce championnat qui sont habituées aux joutes du niveau National et ça se ressent beaucoup au niveau de leur équipe et de leur l’organisation. De notre côté, nous avons besoin de beaucoup progresser et pas seulement sur le plan purement sportif mais aussi en terme d’organisation administrative et d’infrastructures. On découvre ça et on essaie malgré tout de faire au mieux et on verra par la suite ce que ça donnera. »

Quel est le secteur de jeu le plus perfectible et qui sera à travailler en priorité en vue de la reprise ?

« Pour nous les choses sont claires : on a besoin de beaucoup progresser. Nous faisons des choses pas négatives du tout lorsque nous sommes dans un bon état d’esprit. Sur le plan offensif, nous devons nous améliorer puisque nous avons l’attaque la moins prolifique du championnat (8 buts inscrits). »

Comment l’ensemble du groupe a-t-elle appréhendé la longue absence (environ deux mois) du capitaine Bakari Koite ?

« Il a fallu compenser, trouver des solutions, changer des choses et faire jouer des jeunes garçons sans expérience et qui ont besoin de progresser pour être performant et compétitif. »

Vos U19 se verront affronter leurs homologues de l’Olympique Lyonnais lors des 32èmes de finale de Gambardella le 13 janvier prochain. On imagine que ce sera une belle fête pour le club…

« C’est une belle chose de jouer l’Olympique Lyonnais qui est leader de son groupe avec une politique de formation qu’on connaît. Ce sera seulement la deuxième fois qu’on les rencontre car ils ne sont généralement pas dans nos championnats nationaux. Ce sera donc une belle affiche à Brétigny et un beau weekend avec la réception d’Epinal en U17 nationaux et la réception des Gobelins pour les Séniors National 3. »

Que pouvez-vous nous dire sur la première partie de saison compliquée de vos U17 nationaux (14ème) ?

« On a besoin de rattraper du retard et il va falloir que l’on sorte le bleu de chauffe pour s’en sortir. On était déjà en difficulté la saison dernière à la même époque mais cette saison la situation est encore plus difficile donc il faudra vraiment aller chercher les choses et avoir un état d’esprit de maintien pour s’en sortir une énième fois. Il faudra essayer de s’inspirer de ce qu’on a fait contre Metz lors du dernier match (0-0). »

Propos recueillis par Benjamin Pinault

Crédit photo : CS Brétigny