Interview

Michaël Ciani : « Mon parcours peut être inspirant pour le Racing CFF et la ville »

13/01/2021 à 13:11

Le Racing Club de France a recroisé le chemin de son ancien joueur, Michaël Ciani, dans le cadre d'une interview. L'ancien joueur des Girondins de Bordeaux, de la Lazio ou encore du FC Lorient est revenu sur sa relation et son passage avec le Racing CFF. L'ancien défenseur y a signé son premier contrat professionnel en 2001. Voici quelques extraits de cet entretien paru et publié ce mercredi.

Michaël Ciani, ex-joueur du Racing CFF :

Durant ta jeunesse, quelle idée te faisais-tu du Racing toi qui a grandi à Colombes ?

« C’était pour moi un bon club formateur pour les jeunes. Beaucoup de joueurs passés par là sont devenus professionnels. C’est un club qui gagnait chez les jeunes et qui évoluait dans les plus hautes divisions. J’ai commencé le foot à La Colombienne mais mon objectif était de rejoindre le Racing, un des clubs majeurs du 92. »

Quels sont tes meilleurs souvenirs au sein du Racing ?

« L’année en 17 DH, on était imbattable que ce soit à domicile ou à l’extérieur. On s’amusait bien, on avait un super groupe. On avait gagné le championnat avec un seul match nul et que des victoires. La dernière saison, on joue en 17 ans Nationaux, c’était plus compliqué mais ça restait plaisant.

Et bien sûr, le parcours en coupe Gambardella en 2002. On sort en quart-de-finale contre Grenoble. Sur l’un des tours précédents, on joue contre Sochaux sur l’olympique. C’était un super match avec pas mal de public. On gagne aux tirs-aux-buts. C’était une satisfaction de battre ce genre de club sachant que l’on n’était pas un club pro avec un centre de formation. »

Tu es revenu fin 2018 au Racing pour être nommé parrain de la promotion 2012. Qu’est-ce que cela a représenté pour toi ?

« C’est une reconnaissance de pouvoir apposer mon nom à une promotion. Mon parcours peut être inspirant pour le club et la ville. Ça donne de l’espoir aux jeunes. »

Un dernier mot pour les supporters du Racing ?

« Continuer à soutenir le Racing. Ça reste un grand nom. En espérant que ça redevienne un club comme ça l’a été par le passé. Ça se fera avec le soutien des supporters. Supportez le club comme moi je le supporte. Allez Racing ! »

 

L’intégralité de l’interview est à retrouver juste ici sur le site du Racing CFF.