InterviewNational 3

Darhagi Djeddi (St-Leu) : « Porter le maillot des Fennecs ? Un sentiment très spécial »

02/08/2019 à 12:12

L’ex-gardien de but de Noisy-le-Sec, formé à l'Espérance Paris 19ème, Darhagi Djeddi est venu renforcer le club de Saint-Leu (N3). De ses débuts dans le Nord Parisien en passant par Sedan puis Dijon, à la sélection de l’Algérie en U17, le portier de 27 ans nous raconte sa passion pour son poste. Entretien !

Parlez-nous de votre parcours ?

J’ai fait toute ma pré-formation, à partir de 10 ans et pendant 5 années, au sein du club de l’Espérance Paris 19ème où j’ai eu la chance de côtoyer le championnat de 13 ans DH. J’ai par la suite signé à l’US Ivry Foot pour jouer en 14 fédéraux où j’ai pu remporter les inter-districts avec la sélection du Val-de-Marne et me faire voir. Ensuite, j’ai rejoint le centre de formation de Sedan, relégué de Ligue 1 à cette époque-là pendant 2 ans en 16 et 18 ans Nationaux, avant de partir à Dijon, qui évoluait en Ligue 2. J’ai eu l’honneur de pouvoir porter le maillot de l’équipe nationale algérienne U17. Je suis retourné à l’Espérance Paris 19ème en seniors avant d’intégrer le club de Noisy-le-Sec en CFA2 pendant quatre saisons.

À Sedan ou Dijon, que vous a-t-il a manqué pour rester ?

Étant très jeune, je pense qu’il m’a manqué de la patience et de la chance afin de rester au plus haut niveau.

Un mot sur le club de l’Espérance Paris 19ème où jouent toujours vos 2 frères ?

C’est le club de mon enfance, le club de mon cœur, celui qui m’a appris à être un compétiteur. Le président du club est mon frère : Morad Djeddi, depuis quelques années maintenant. J’ai traversé beaucoup de bons moments dans ce club. Je remercie tous les bénévoles qui ont contribué à ma progression lors de ces belles années de football.

Vous avez porté le maillot national en U17. Quels en sont vos souvenirs ?

J’ai eu l’honneur de porter le maillot de la sélection algérienne U17, c’est un sentiment très spécial et très honorable surtout quand tu te prépares pour une CAN en Algérie et une coupe du monde U17. Cela m’a permis de jouer contre des sélections nationales différentes, c’est très enrichissant dans la vie d’un jeune footballeur.

Pourquoi avoir accepté le projet de St-Leu ?

Je viens de signer au FC St-Leu en National 3, un club que j’ai affronté par le passé. J’y ai signé car j’ai été conquis par le projet sportif de ce club qui veut s’installer dans la durée dans les championnats nationaux. Je me sens très bien dans les entraînements, le coach William Longuet et ses adjoints font tout pour nous mettre à l’aise.

Comment le choix d’être gardien de but s’est-il fait ?

J’ai débuté le football à l’Espérance Paris 19ème en poussin. J’ai commencé par être milieu de terrain, un jour notre gardien s’est blessé, j’ai dû donc prendre sa place. Depuis, je n’ai plus changé de poste.

Un mot sur la victoire de l’Algérie en Égypte pour la CAN 2019. Où étiez- vous pour ce match ?

Je suis très content de voir l’équipe nationale algérienne a remporté la CAN 2019. J’ai regardé le match chez moi, c’était magnifique. La victoire est largement méritée, on attend ça depuis 29 ans, magnifique merci aux joueurs et au coach Djamel Belmadi pour tout le travail fourni !

Quel est votre objectif sportif ?

Je sais qu’il me reste de belles années de football devant moi, je vais profiter et travailler pour essayer d’aller le plus loin possible dans ma progression.

Un dernier mot ?

Cette saison sera pleine de rebondissements, il faudra être costaud et continuer de travailler ensemble.

Crédit photo : Patrice Voisin

Propos recueillis par Farid Rouas.

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :