National 2 (A)10ème journée

Jérémy Kumbi (Jeanne d’Arc de Drancy) : « Tout passera par le travail »

01/11/2019 à 13:15

Malgré le classement compliqué actuellement en National 2 de la Jeanne d'Arc de Drancy (13ème), il y a bien un joueur qui se démarque en la personne de l'offensif Jérémy Kumbi, auteur de 5 buts en 7 matchs joués cette saison dans le groupe A. Avant la confrontation qui l'opposera samedi à la réserve du stade de Reims (7ème), nous sommes revenus sur le début de saison avec le virevoltant joueur de 22 ans.

Jérémy, l’accueil de la réserve de Reims est franchement important ?

C’est clair que c’est le cas par rapport à la course pour le maintien, Reims est un adversaire direct. On a l’avantage de les recevoir à la maison, avec l’ambition d’empocher les trois points. Ce ne sera pas simple contre une réserve de Ligue 1 qui est une très belle équipe, en restant sur un résultat négatif qui nous reste en travers de la gorge après l’élimination en coupe de France. On voudra donc renouer avec la victoire devant nos supporters, ce sera un match important qu’il faudra vraiment remporter.

Vous montez en régime après avoir connu un début timide, vous sentez-vous mieux ?

Il est certain que j’en apprend tous les jours, c’est quelque chose nouveau pour moi, passer de R3 à N2 n’est pas commun. J’essaye d’apprendre durant tous les minutes où je suis je sur le terrain, d’essayer de faire mieux chaque jour. Il est vrai que j’ai eu la chance de mettre cinq buts mais cela reste grâce à mes coéquipiers, au coach Philippe Lemaître qui n’a pas hésité à me lancer dans le « grand bain ». Il a attendu le bon moment, le temps que je me mette dans le rythme et au niveau, en ayant jamais douté de moi donc cela fait vraiment plaisir. Maintenant, on essaye de s’adapter et de faire le mieux possible lors de chaque match, j’espère donc pas m’arrêter d’apprendre et ainsi progresser, pourquoi pas continuer !

Vous avez inscrit 5 buts, comment avez-vous réussi à trouver le déclic ?

Le secret de ce succès est  que le coach et les coéquipiers me mettant constamment en confiance, en m’encourageant sans me juger par rapport à d’où je viens, malgré que j’évoluais en R3 lors du dernier exercice. C’est de là que viennent mes cinq buts notamment, en espérant que ça continuera à l’avenir et que cela aidera surtout le collectif à renouer avec des résultats positifs.

Pourrais-t’on connaitre votre parcours de footballeur pour nos lecteurs ?

J’ai commencé au FC Villepinte, avec qui j’évoluais en U11 jusqu’en U16 en effectuant une saison en U16 Régionaux au FC Montfermeil. Je suis revenu dans mon premier club jusqu’en U19 avant de rejoindre Torcy, où je suis resté une courte période de trois mois avant de rejoindre Villepinte où j’ai connu ma première année en seniors. Je suis ensuite parti à Gisors en Normandie,  en R2 et la saison passée je suis revenu en R3 à Goussainville avant de signer cet été à la JA Drancy.

Et concernant votre poste de formation ?

A ce sujet c’est assez bizarre (rires),  j’ai commencé en tant que latéral puis je suis passé en attaquant de pointe d’un coup, puis en milieu défensif, relayeur, en numéro 10 et lors de ma dernière année à Villepinte le coach m’a essayé en ailier droit, cela a fonctionné et depuis c’est le poste au sein duquel je me sens le plus à l’aise. Comme c’est assez récent, j’en apprend tous les jours à chaque entraînement, ce poste me permet de m’épanouir pleinement, c’est celui où je me sens le plus à l’aise tout en pouvant évoluer sur tout le front de l’attaque, ainsi qu’en soutien. J’ai cet avantage d’avoir été à tous les postes, maintenant j’espère que ca continuera pour progresser pleinement sur celui où je suis fixé actuellement.

Vous êtes ambitieux pour l’avenir, étant actuellement en pleine évolution ?

J’espère ne pas m’arrêter là en étant passé de Régional 3 à National 2, on verra bien ce que cela va donner comme c’est un bon début vu que j’évolue crescendo, avec l’avantage d’avoir franchi les paliers sans passer par certaines divisions. Ceci n’arrive pas tous les jours, j’espère évidemment que ce n’est qu’un début et que je continuerais à progresser dans ce sens, pourquoi pas arriver en National 1 et en Ligue 2. Tout passera par le travail donc il faut continuer à bosser chaque jour, le plus important est toutefois vraiment la JA Drancy avec qui il faut renouer avec des résultats positifs, notamment la victoire espérée ce samedi. Merci à Actufoot pour cette interview, en espérant bien que ce ne soit pas la dernière (rires) !

Propos recueillis par Farid A.

 

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :