eNational

Paul Ducassou (Red Star) : « Je demande quelques conseils à Vincent Bordot »

01/04/2020 à 12:39

Après quatre journées de eNational, le Red Star FC a pris les commandes du championnat. Rencontre avec Paul Ducassou coach de l'équipe virtuelle audonienne, et responsable communication du club -à ses heures perdues !-

4 victoires en 4 matches, une place de leader : on peut dire que ta prise de fonction en tant que coach virtuel est une franche réussite !

On est bien là. Il y a beaucoup moins pression derrière un écran que sur un banc de touche même si on ressent un peu d’adrénaline, c’est sympa ! On a eu la chance de gagner nos quatre rencontres. Je discute un peu avec Vincent (Bordot, coach de l’équipe N1, NDLR) sur les matches. Je lui demande quelques conseils, mais j’ai le dernier mot ! (rires) Lorsque j’ai joué contre Bastia-Borgo, je lui ai dit que je voulais jouer en 4-4-2, il m’a répondu que c’était pas mal mais que c’était moi qui décidais. (sourire)

Quelle est ta philosophie de jeu et tactique ?

On n’a jamais le ballon, ce n’était pas vraiment voulu. On subit un peu trop. On a concédé 64% de possession de balle contre Bastia-Borgo… Alors que je préfère avoir le ballon pour avoir une chance de marquer, mais certains joueurs du Red Star ont fait de grosses différences individuelles en partant de loin. J’ai joué avec trois tactiques différentes avec une même équipe. Dominer n’est pas gagner, mais après sur le dernier match on a eu beaucoup d’occasions pour un seul but.

Toi et Football Manager c’est… une découverte ou une longue histoire d’amour ?

Ça fait pas mal de temps que j’y joue. Mais avant, je jouais beaucoup plus que maintenant. J’ai eu Football Manager 2016 et même ceux de 2015, 14, 13 et 12. Le premier auquel j’ai joué devait s’appeler Football Entraineur en 2005, je crois… J’aime bien ce rôle de manager, c’est pas mal, c’est plus complet que FIFA. On peut voir éclore des pépites !

Envisages-tu une reconversion dans le eSport à l’issue de la saison de eNational ?

Si avec le Red Star on réfléchit à se lancer plus sérieusement, je postulerai peut-être ! Mais, quand je vois que dans d’autres sports d’énormes tournois sont organisés, ça doit être un métier à plein temps. Aujourd’hui, j’y joue car on a décidé de lancer le projet avec les autres clubs de National, mais je n’avais même pas le jeu.

Prochain rendez-vous ?

Prochain match ce mercredi à 14h. On va essayer de continuer la série contre Cholet !

Propos recueillis par Farid Rouas. 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟