Portrait Formation

Jennyfer Oth (CSL Aulnay) : « Être acteur et non spectateur de l’évolution du foot féminin »

18/04/2018 à 13:49

Jennyfer Oth a fait du football son mode de vie. Celle qui a tapé ses premiers ballons en club à l’âge de 8 ans est aujourd’hui joueuse de futsal au Kremlin-Bicêtre United. Depuis 7 saisons maintenant, Jennyfer endosse également le maillot de coach. Aujourd’hui responsable des U16F et U19F du CSL Aulnay, l’éducatrice de 31 ans a largement contribué au développement de la section féminine du club de Seine-Saint-Denis qu'elle a elle-même lancé il y 3 saisons. Entretien.

Pouvez-vous nous présenter votre mission au sein du club ?

Mon rôle est avant tout de contribuer au développement du football féminin le plus largement possible. J’ai pu m’imprégner des actions menées par la District du 93 en y étant bénévole pendant 1 an. Au CSL Aulnay, je suis responsable des Féminines et dirigeante des U19. Mon collègue Jacques Mahi, qui est au club depuis 51 ans, est dirigeant des U16. Notre différence d’âge est très bénéfique dans la progression de nos joueuses. La catégorie compte 30 jeunes pour la saison 2017-2018.

Quels sont les objectifs sur les catégories U16F et U19F cette saison ?

J’ai deux objectifs chaque saison, un en première phase et un autre en deuxième. Cette année mon ambition est tout simplement de finir 1ères de la deuxième phase pour nos deux catégories. L’objectif est tenu pour les U19 pour l’instant et difficilement pour les U16, mais on reste motivé ! Pour le reste, j’ai un noyau de joueuses avec qui je travaille intensivement sur du spécifique. Le but est qu’elles intègrent de bons clubs la saison prochaine et c’est en bonne voie. Au-delà d’apprendre à jouer au ballon, nous sommes avant tout des éducateurs, nous nous devons aussi de transmettre certaines valeurs comme le fair-play. Je suis très contente et fière de leur détermination ainsi que de leur implication. Elles ne lâchent rien !

« Les faire intégrer des clubs ou centres de formation intéressants après un minimum de 2 ans »

Et quel regard portez-vous sur la saison des deux équipes ?

Nous avons mal démarré. Les filles ne savaient pas encore jouer ensemble, il y avait plus particulièrement des différences de niveau. Les matches étaient donc compliqués. Jacques et moi avons mis nos efforts dans le travail tactique jusqu’à la mi-saison. À force de travail, le groupe est devenu assez homogène et il y a eu de belles progressions chez certaines joueuses. En ce début de deuxième phase, les efforts ont porté leur fruit. Les U19 s’en sortent bien et les U16 y travaillent encore.

Plus globalement, quelles sont les ambitions du club au niveau du foot féminin ?

J’ai l’ambition de croire qu’il est possible que les joueuses aulnaysiennes et d’ailleurs puissent être formées au CSL Aulnay afin d’intégrer des clubs ou centres de formation intéressants après un minimum de 2 ans au sein du club. Le football féminin est en plein essor alors profitons des générations à venir car elles vont faire très mal si elles sont formées correctement. Être acteur et non spectateur de ce changement en contribuant à entraîner les féminines serait pour moi un honneur. Je tiens à remercier notre président Idrissa Diarra, le secrétaire général Yannick Nzomba, le responsable technique Modibo Keita, Mathieu (coach spécifique gardien) et Francis (coach spécifique technique) pour leur aide et leurs encouragements.

Propos recueillis par Julien Guibet.

Pour ne rien manquer de l’actualité du foot francilien :