Régional 3 (C)5ème journée

Wadiou Baba (Olympique Pantin) : « Enchaîner et essayer de recoller le haut de tableau »

20/10/2019 à 10:00

Avant de recevoir la réserve de l'AAS Sarcelles ce dimanche, pour le compte du championnat de R3 (groupe C), Wadiou Baba a eu une actualité chargée avec l'Olympique de Pantin ces dernières semaines. Nous revenons sur celle-ci avec le capitaine de cette formation, la veille de leur prochain match.

Wadiou, comment abordez-vous le match de ce dimanche contre Sarcelles ?

Selon mes échos, c’est une équipe composée de beaucoup de jeunes, qui est vraiment de qualité. Je m’attend donc à avoir une belle adversité sur le terrain, mais pour notre part on veut enchaîner et essayer de recoller le haut de tableau.

Vous avez débuté difficilement avant de vous reprendre en R3, quelle est la raison ?

J’estime que l’on a réalisé une bonne préparation physique, nous avons eu par la suite un coup de mou, ce qui peut arriver pour certains joueurs. Pour ma part, à une semaine de la reprise, je me suis blessé aux adducteurs en ratant les deux premiers matchs de championnat, comme c’était le cas d’autres joueurs de l’effectif blessés ou revenant de vacances.

Ceci avant de retrouver des couleurs, notamment à votre retour dans l’équipe après ces débuts compliqués ?

Celle-ci avait été un peu remaniée et j’estime qu’il y avait aussi un petit problème au niveau de l’état d’esprit, auquel on a du remédier sur le plan collectif. Pour moi le premier match contre Epinay, nous n’avons clairement pas joué, le second à Osny fût compliqué mais meilleur que le match précédent, en prenant un but dans les arrêts de jeu mais en tirant de ce revers des enseignements. Ensuite, contre Les Mureaux, on réalise un beau match qui se finit sur un score de parité, avec pas mal d’intensité. On ouvre le score très rapidement mais on prend un carton rouge et après la pause on prend un but, on dira que le match nul est mérité. Pour le quatrième match, que l’on joue à Marly-le-roi, on y va sans complexe particulier et cela nous a été vraiment bénéfique.

Il y a eu la parenthèse coupe de France, avec ce match contre Poissy, quel est votre sentiment sur cette confrontation jouée devant une N2 ?

J’estime que l’on a réalisé un bon match, lors duquel on aurait mérité mieux en respectant moins notre adversaire sur le terrain. On jouait contre une N2 et on l’a vu sur le comportement de certains joueurs, pourtant en coupe tout le monde peut battre tout le monde. Mais malgré le revers, on a gagné en confiance malgré tout, on l’a remarqué sur notre match contre Marly où on l’a emporté avec un bon état d’esprit. Nous étions menés à la pause mais en se disant les choses à la mi-temps, on a véritablement mis le bleu de chauffe pour se relancer et prendre les trois points.

Une rencontre de coupe qui vous a donc servi pour la suite des événements ?

C’est vraiment une belle équipe de Poissy, que je respecte beaucoup, mais je pense franchement que l’on peut avoir des regrets. C’est ce genre de match que, personnellement, j’aime jouer en étant défenseur, avec de l’adversité intense comme face à leur attaquant Fabien Raddas, qui est un très bon joueur.

Concernant la coupe de Paris, vous l’emportez devant l’Entente SSG, quel est votre analyse sur ce match ?

On l’emporte 3-2, avec une mauvaise entame de match, prenant un but en première période avant de revenir au score. Dans le contenu, il faut reconnaître que ce n’était pas top, mais en début de saison on aurait perdu ce genre de match, la différence est que chacun se bat pour son copain sur le terrain. On sent le retour de notre état d’esprit, on est bien revenus dans le match, en étant revanchards dès la reprise du jeu pour se qualifier.

Et surtout avec votre but, qui est celui habituellement inscrit par un attaquant, qui a une réelle importance !

Il y avait un petit relâchement de mes coéquipiers, je savais qu’il restait au moins 20-25 minutes à jouer, durant lesquelles il pouvait se passer beaucoup de choses. J’ai donc dit de ne surtout pas lâcher, en les encourageant constamment, ce qui nous amène à un corner sur une phase de jeu. Je monte sur celui-ci, passant devant le défenseur pour effectuer un contrôle orienté, mettant une sorte de ciseau qui va se loger dans la lucarne.

Quelle a été la sensation sur le coup, à la suite de ce joli but de votre part ?

Il y avait de l’émotion, en tant que capitaine je ressentais directement que je mettais l’équipe sur de bons rails. C’était vraiment particulier car c’était mon premier but de la saison, de plus devant nos supporters, avec un réel geste d’attaquant. Je ne sais pas si c’est parce qu’étant jeune je jouais à ce poste, il devait y avoir encore quelques restes (rires).

Propos recueillis par Farid A.