ITWFootball Féminin

Eric Dando (Sarcelles) « Nous sommes là pour apprendre »

02/09/2020 à 10:00

La qualité de formation du club de Sarcelles n’est plus à présenter, chez les garçons comme chez les féminines, la preuve avec une équipe U19 féminine en championnat National la saison prochaine. Le coach Sarcellois Éric DANDO (48 ans) a accepté de répondre aux questions d’Actufoot. Entretien !





Racontez-nous votre parcours Éric ?

J’ai passé une quinzaine d’année à l’Entente Sannois St Gratien. Je suis arrivé joueur 1995 et j’ai terminé éducateur. À cette période, j’ai commencé à passer les différents diplômes pour obtenir le Brevet d’état Football en 2001.
En 2009, je rejoins la JS Villiers Le Bel où j’y passe 4 saisons puis 3 Saisons à l’Olympique adamois où j’ai découvert le monde Séniors. J’entame actuellement ma 4ème Saison à l’AS Sarcelles.

Quel est mon programme et le calendrier de reprise ?

Mon programme doit être similaire à beaucoup d’autres coachs. Faire en sorte que les joueuses retrouvent leurs sensations avec le ballon, leurs automatismes dans le jeu et une bonne condition physique sans arriver à la blessure.

Pendant cette période de préparation, Nous serons confrontés à de très bonnes équipes afin de jauger notre niveau :
Dijon FCO
Caen SM
Guingamp EA
Rouen 1889 FC (Séniors R1)
Le Havre AC (Séniors R1)
Valenciennes FC

Comment voyez-vous ce championnat ?

Effectivement, c’est le groupe de la mort. Le Championnat sera très difficile surtout avec la réduction du nombre d’équipes engagées dans ce Championnat U19 National. Nous allons aborder ce championnat avec beaucoup d’humilité. Nous sommes là pour apprendre. Je sais que ça va être très difficile. Mon staff et moi-même préparons le groupe pour qu’il soit compétitif dès la première journée. Il faudra néanmoins apprendre très vite afin d’atteindre, dès que possible, notre objectif : le maintien.

Vous étiez Coach Sénior R3 la saison dernière, vous êtes coach des féminines. Qu’est-ce que ça change pour vous ?

Dans le cadre de mon activité professionnelle, je gère une section sportive féminine. Ce n’est pas une découverte. Il faut, tout de même, un temps d’adaptation car l’approche du football scolaire n’est pas le même que la gestion d’une équipe au niveau du championnat de France U19 Féminin.

Le développement du football féminin est-il toujours sur la bonne voie ?

Oui, en effet, il y a plus de clubs qui accueillent, plus de filles qui jouent. Les structures de formation des clubs professionnels ainsi que les pôles espoirs se développent. C’est une bonne chose pour le football féminin. Une très belle évolution.

 

Propos recueillis par Farid Rouas.