Foot Entreprise R1FC Nike

Abdé BANI (FC Nike) « l’esprit de compétition reste la marque de fabrique du club »

21/11/2019 à 14:03

Aujourd'hui la rédaction d'Actufoot est partie à la rencontre du coach adjoint du FC Nike (Football Entreprise, Régional 1). Il nous dévoile son parcours, sa passion et l'organisation dans le staff technique. Rencontre !

Abdé, pouvez-vous vous présenter aux internautes d’Actufoot ?

Je me présente Abdé BANI, comptable de profession, marié, père de 4 filles dont 3 qui jouent également au foot :
Sirine joue en U13F en championnat U12 ELITE GARCON au Paris Saint germain,
Ambrine qui a commencé sa formation au Paris saint Germain en U7 et Jinane qui joue en U10 à carrières sur seine, nous sommes une famille passionnée de foot !

« Avec Sébastien, nous sommes complémentaires et amis surtout »

Quel est votre parcours comme joueur et comme entraîneur ?

En tant que joueur, J’ai commencé comme ailier droit et avant-centre j’ai effectué mes premiers pas dans le football en Bourgogne, je suis passé par différents clubs : CL Marsannay ou j’ai côtoyé un joueur tel qu’Arnaud Gonzales ancien joueur de l’AJA, par le Dijon FC, à l’époque l’équipe fanion était entraînée par Daniel Joseph. J’ai fait un passage d’un an. J’ai joué en jeune mais je suis parti avant la fusion avec Cercle Dijon qui deviendra le DFCO, mon dernier club en Bourgogne fut FAUVERNEY.

Ensuite, j’ai été blessé au ligament, j’ai dû arrêter pendant 1 an et je me suis retrouvé à travailler au club Med à Opio, on m’a fait une proposition pour rejouer en régional au Cannet par l’intermédiaire d’un ami qui a joué en DH au CL Marsannay Hadrouga Ralem. Nous avons gardé cette amitié c’était le grand frère, il était alors proche du président de l’époque quand il m’a permis de m’installer à Mougins dans le 06, j’ai arrêté de jouer au foot sur cette dernière tentative de rechausser les crampons.
En 1999 je m’installe à Paris, je travaille pour le groupe Renault dans la finance et on me propose de jouer avec l’équipe entreprise, je découvre par l’intermédiaire de mon frère l’équipe de Factofrance en 2006 où j’ai repris le foot en tant que joueur puis en 2008 comme joueur/ entraineur jusqu’en 2013.
À cette période, j’ai un rôle important d’intermédiaire avec l’équipe. Jean Paul HEMERY président du club m’a fait confiance à l’époque car je suis proche des joueurs et je prends en charge la communication et les convocations. Avec lui et nous affinons le recrutement et passons en 1ère série, j’étoffe le recrutement avec beaucoup d’ambition et cela a payé puisque mon palmarès commence à porter ses fruits :
2010-2011 : 3ème du championnat de 2ème série FE
2011-2012 : Vice-champion de 2ème série FE
2012-2013 : 32ème de finale du Championnat National FE contre TRANSSUD Toulouse
Champion de 2ème série FE – Vainqueur de la coupe Valentine FE
2013-2014 : Vice-champion de 1er série FE
2014-2015 : Champion de 1er série FE
Quart de finaliste Championnat National FE contre AS orange

Par la suite, j’avais décidé de tout arrêter mais Michel Dileman président de l’AS Orange football Entreprise, m’a proposé de rejoindre son club après le départ de Pierre Mbappé (vers Sedan)
J’ai rejoint le staff technique, Franck Salingue ; Philippe Salingue (ex Blanc Mesnil, entre autres clubs), son frère, qui prendra la direction de l’équipe Réserve et mon rôle était d’assurer le soutien précieux comme coordinateur technique (management, administration, coordination des équipes) tout au long de la saison 2015/2016.
2015-2016 : Champion de France avec Orange
2016-2017 : Coordinateur d’équipes, management, adjoint équipe fanion de l’AS Orange, vice-champion de France.

Ensuite, Je quitte orange pour le concurrent, Azzedine et Jean Marc Barraud me propose de reprendre la réserve de Nike FC et j’ai accepté. Dès ma première année je termine champion de R1 des réserves avec en bonus une coupe de Paris où nous sortons en huitième de finale.
En fin de saison 2018-2019, j’arrête de coacher pour me consacrer à mes filles qui s’entrainent 3 fois par semaine, je ne pouvais donc pas assurer mes engagements et prolonger mon parcours à NIKE. Malgré tout, je scrute du coin de l’œil les résultats, Sébastien reprend l’équipe fanion et me propose de revenir reprendre l’équipe réserve.
Le président actuel Philippe Carpentier donne son feu vert pour mon retour et comme un passionné, j’accepte sans hésiter et je m’organise. On repart sur les mêmes bases et nous sommes de nouveau champion R1 REGIONAL réserve FE, et en fin de saison. Sébastien me propose alors le poste entraîneur adjoint de l’équipe fanion que j’accepte avec grand plaisir.

« Quand vous êtes chez Nike, c’est pour jouer la première place »

Comment travaillez-vous avec Sébastien ?

Nous sommes complémentaires et amis surtout, nous observons beaucoup nos joueurs sur leur rendement que ce soit à l’entrainement ou en match, on surveille de près les blessures, on a la chance d’avoir deux groupes de qualité, ce qui pousse tout le monde à progresser, l’an dernier nous n’avions pas trop de concurrence, avec Sébastien nous avions décidé de tripler les postes pour avoir une concurrence qui réponde à nos attentes et objectifs, on échange beaucoup, on essaye de s’améliorer chaque match et gommer nos erreurs, le recrutement nous le faisons ensemble, Sébastien prépare les séance d’entrainement, je travaille sur la partie info sur les équipes adversaires et nous préparons ensemble les match pour aligner le meilleur 11 possible, nous partageons la même philosophie de jeu, nous avons le même discours similaire et une même approche du collectif, l’esprit de la gagne, aujourd’hui on peut compter sur un staff fournis, PHILIPPE CAPRENTIER président, Julien Hornois vice-président, Hatime Mounouar entraineur de la réserve, Stephane Mendel dirigeant et photographe du FC NIKE, arbitre club Ramdane Adane, Franck HALIFA et Matouk Zidani dirigeant.

« Le foot entreprise n’arrête pas d’évoluer et d’attirer des grands noms »

A part la saison dernière, le FC NIKE joue toujours les premiers rôles en foot entreprise, comment l’expliquez-vous ?

C’est simple, je vais me répéter il y a l’esprit de compétition et guerrier cette empreinte qu’a laissé Azzedine, actuel entraîneur de St Brice, reste la marque de fabrique du club et pour tous le staff et les joueurs qui nous rejoignent, s’imprègnent de cet état d’esprit donc quand vous êtes chez Nike, c’est pour jouer la première place.

Quel est votre regard sur ce foot Entreprise ?

Le foot entreprise n’arrête pas d’évoluer et d’attirer des grands noms du monde professionnel et athlétique, tels que Ducourtioux David (Ocana), Mavuba (Bordeaux deals), Plasil (Bordeaux deals), Mory Kone NIKE FC (ancien joueur de Troyes), Ladji Doucouré Nike FC champion du monde du 110 m HAIES, je ne citerai qu’eux car il y en a d’autres et c’est dommage que les grandes instances du football ne prêtent pas assez attention au foot entreprise, nous avons un championnat en Île-de-France élevé qui n’a rien à envier à d’autres équipes du dimanche, et une coupe nationale attractive en formule Ligue des champions, avec pas mal de licenciés.

Merci à actufoot de nous donner cette chance de communiquer par votre biais et de promouvoir le foot entreprise.

 

Propos recueillis par Farid Rouas