PortraitFC NIKE

Azzedine Hamdoune (FC NIKE) « Je suis un jeune entraîneur, qui doit encore apprendre »

04/05/2018 à 15:30

La rédaction d’Actufoot95 est partie à la rencontre d’un coach performant du championnat d’Entreprise du samedi, Azzedine Hamdoune du FC NIKE (R1). Son parcours, son club, son management, le coach val d’Oisien s’est confié avant une fin de saison palpitante

Pouvez-vous vous présenter pour les internautes d’Actufoot ?

Je m’appelle Azzedine HAMDOUNE et je suis le coach du FC NIKE, Champion de France en titre de Foot Entreprise, Champion de Paris IDF, et finaliste de la prochaine Coupe de France Entreprise.

Notre équipe joue au plus haut niveau de foot entreprise et dans un championnat de Paris IDF assez relevé.

Quel est votre parcours de joueur et d’entraineur ?

J’ai quasiment fait toutes mes classes au sein du FC ST LEU95. J’ai tout connu avec ce club où j’y ai joué durant 17 ans. J’y suis arrivé à l’âge de 14 ans et en suis parti à 31 ans. Profil Défensif, latéral puis avec l’âge, axial.

J’ai joué en National à l’âge de 17 ans et cela grâce à Monsieur Charlie JEAN qui à l’époque est venu me chercher en U18, et m’a permis de m’entrainer avec des joueurs en fin de carrière tel que Jean Marc Ferreri et d’autres.

J’ai eu la chance de côtoyer et de jouer à ce niveau jusqu’à une première grosse blessure (rupture ligaments croisés). J’ai ensuite connu le CFA, un 32e finale de coupe de France contre l’OM de Franck Leboeuf.

Je suis parti ensuite rejoindre un ami qui coachait le club du Parisis qui jouait à l’époque en Excellence, et où on a été champion dès la première année.

J’ai enfin terminé ma carrière « du foot du dimanche » au FC St Brice (qui est aux portes à ce jour de la N3) où j’ai participé aux montées PH/DSR. Un club sein, et des dirigeants au top et surtout un Manager, Mr Djilali BEKKAR, qui m’a permis de terminer cette petite carrière par la grande porte. Merci Coach !

Pouvez-vous nous parler du FC NIKE ?

Par le biais du Président, Jean-Marc Barreaud et de Sébastien MOUNNISSAMY, j’ai signé au FC NIKE (club créé en 2002) où j’ai joué quasiment 2 saisons, jusqu’à ce qu’un fait de jeu malheureux…stoppe définitivement ma carrière de footballeur

De là mon Président eu l’idée de me proposer de prendre en charge l’équipe première du FC NIKE.

Il y avait tout à construire (lieu d’entrainement, recrutement pour nos 2 équipes, organisation, staff, séances d’entrainements). Un an après nous étions pour la première fois de l’histoire du Club, Champion de DH Entreprise Paris IDF et finaliste de la Coupe de France. La seconde année, nous faisons le doublé Coupe de France – Championnat, meilleure attaque, meilleur buteur, meilleure défense.

Et enfin cette année, nous sommes proches de finir Champion de Paris DH pour la 3ème année consécutive, et finaliste également pour la 3ème fois consécutive de la CDF.

Je suis un jeune entraîneur, qui doit encore apprendre. Tous ses succès sont le fruit d’un investissement personnel, d’une exigence dans le travail mais aussi et surtout celui de mes joueurs qui m’ont fait confiance en venant signer chez NIKE, et qui aujourd’hui ne le regrette pas.

Je profite de votre lumière, pour remercier tous mes joueurs avec qui ce n’est pas tous les jours simples mais je pense qu’après 3 ans de travail, ils ont compris pourquoi je leur demandais certains sacrifices … Merci Messieurs, Merci PREZ, Merci DD, ROLAND, ABDE, FIFI.

Une pensée également pour les clubs de St Prix et de St BRICE dans le Val d’Oise qui nous permettent de travailler dans de très bonnes conditions, et à ma famille qui subit cette passion qui prend beaucoup de places, merci à ma première supportrice.

 

Quel est votre plus gros regret d’entraineur ?

L’une de nos rares défaites lors de notre première finale de Coupe de France, où nous avons plus perdu cette finale sur le terrain de l’administratif, que sur le terrain en lui-même … A bon entendeur !

Quelle est votre plus belle réussite d’entraineur ?

Je vais paraître prétentieux auprès des lecteurs, mais ce parcours de dingue a débuté il y a 3 ans. On gagne tout depuis 3 ans, ce n’est pas simple tous les week-ends, il y a de l’adversité dans notre championnat mais on trouve les solutions et on gagne. Ça s’arrêtera un jour mais suis très fier de ce travail accompli, en démarrant de quasi rien.

Quel entraineur êtes-vous ?

Je suis un entraineur avec certains principes et qui aime travailler les détails. Le travail avec possession de balle par exemple mais aussi et surtout le travail sans ballon, la récupération.

 Un dernier mot ?

Oui, finir cette saison comme elle avait commencé, avec des titres et invaincu