MercatoDivision 1

Francis Lokoka (Garges Djibson) : « Le futsal est clairement un spectacle pour les yeux »

23/06/2020 à 11:04

C'est un retour au bercail pour le gardien de but de futsal international Francis Lokaka (26 ans). Après une saison à Kremlin Bicètre Futsal, il a décidé de revenir dans le club de Garges Djibson où il a été champion de France en 2017. Il s'est confié à Actufoot !

Comment est née cette passion pour le futsal ?
Ma passion pour le futsal est née le jour où j’ai commencé à jouer au futsal tout simplement. Il y’a 4 ans de cela j’ai découvert ce sport par hasard et depuis il fait partie de ma vie.

Quel est votre parcours ?
J’ai commencé par le football traditionnel. Je suis passé par le Red star puis le Paris FC (U17 nat/ U19 nat/ CFA 2 (N3)). J’ai arrêté le foot pendant 1 an et demi et j’ai commencé le futsal au sporting paris avec la réserve (R1) puis j’ai joué pendant 3 ans à Garges Djibson où j’ai été champion de France en 2017 et double finaliste de la coupe de France 2018/2019 avant de rejoindre le KB futsal cette saison pour au final retourner à Garges, la saison prochaine.

Quel est votre bilan de la saison passée avec KB ?
Mon bilan au KB d’un point de vu collectif malheureusement il est négatif car le club descend en D2 à cause de plusieurs pénalités qui ont été infligé au club par la FFF (-20 points), mais d’un point de vue individuel c’est ma meilleure saison j’ai terminé 2 ème meilleur gardien du championnat et meilleur gardien français du championnat donc d’un point de vu individuelle c’est satisfaisant et cela m’encourage à travailler davantage pour la suite de ma carrière.

Faut-il imposer le futsal au football de base ?
Je ne dirais pas « imposer » mais plutôt vivement conseiller car le futsal permet au jeunes joueurs dans leur formation de développer des capacités ou qualités techniques et tactiques qu’ils peuvent également retrouver dans certaines situations dans un match de football.

Que pensez-vous de l’arrivée du meilleur joueur du monde Ricardinho en France ?
L’arrivée d’un tel joueur pour notre championnat est forcément un bénéfice considérable pour la promotion du futsal en France.  Cela va permettre au futsal de se faire une place dans le monde du sport français.

Si vous deviez définir le futsal en 1 mot, lequel choisiriez-vous ?
En un mot, Spectacle car le futsal, le sport même en général doit être un spectacle et le futsal est clairement un spectacle pour les yeux.

Pourquoi le poste de gardien de but ?
C’est le poste qui correspond le mieux à mes qualités, mon caractère et aussi mon état d’esprit combatif et parfois « solitaire ».

Quelles sont les forces et les faiblesses de l’équipe de France ?
Les forces de l’équipe de France je dirais que c’est son groupe, son état d’esprit qui fait qu’aujourd’hui l’équipe de France de futsal a réalisé de bons résultats. Il y’a aussi la qualité technique et l’insouciance des joueurs qui est une grande force de cette équipe.

Quant à la faiblesse de l’équipe de France, je pense que c’est ce côté tueur, maître tacticien qui nous manque par rapport au top nations mondiales. On rivalise d’égal à égal mais il nous manque ce petit truc pour gagner ce genre de matchs.

Que peut-on vous souhaiter pour la saison prochaine ?
D’atteindre mes objectifs d’un point de vue collectif, individuel et surtout la santé !

Un dernier mot..
Merci à Actufoot d’avoir pris le temps de consacrer un article pour la promotion du futsal français.

 

Propos recueillis par Farid Rouas.