InterviewU17 D1

Géraldy Ngouamba (Soisy) « le propre de l’éducateur, c’est savoir s’adapter »

15/05/2019 à 8:44

Aujourd'hui, la rédaction d'Actufoot est partie à la rencontre du coach champion en U17 (Départemental 1), Géraldy Ngouamba, avec son club de cœur, Soisy Andilly. Il s'est confié à Actufoot en toute simplicité !

Racontez-nous votre parcours Géraldy ?

Je suis un enfant du Football Club de Soisy-andilly-Margency. J’ai pris ma première licence à l’âge de 7 ans…J’ai commencé comme J.A.T (jeune animateur technique) dans la catégorie débutant en 1998, 3 ans d’apprentissage. Par la suite, je suis resté 6 ans en école de foot (poussins et benjamin) et j’ai pris en charge les U15 du club, après avoir obtenu mon initiateur 1, pendant 3 ans avec en prime, une montée en Excellence. Ensuite toujours au FC S.A.M, et après avoir eu l’initiateur 2, j’ai encadré les U17 pendant 3 ans. Avec cette catégorie, nous avons beaucoup de réussite puisque la première année, nous avons obtenu la montée en Excellence et la 2ème saison après avoir raté la montée de peu, nous avons fait une demi-finale coupe du val d’Oise et finale Jeux du val d’Oise. La 3ème saison, nous avons encore fini 2ème Puis j’ai pris en charge les Seniors du club pendant 4 ans. 4 ans très enrichissant mais frustrant également car nos Séniors jouent à un niveau bas (Div.3) et il fallait tout d’abord remettre la catégorie sur pied avant de penser à autre chose. La 4ème année (donc la saison dernière), nous avons pu jouer la montée que nous avons raté d’un petit point…rageant. J’ai repris les U17 cette saison avec la réussite que l’on connait.

Quelles sont vos ambitions sportives ?

J’aspire à passer d’autre diplôme comme le BMF ou même des formations. Mais professionnellement, je suis éducateur Spécialisé dans un établissement qui accueille des mineurs isolés. C’est un travail qui me plaît énormément et qui me prend du temps également (dans les formations, réunions, etc.…) mais je trouverai le temps.

Pourriez-vous nous décrire votre passion ?

Ma passion…C’est le football bien évidement avec tout ce qui va autour (comment faire jouer son équipe, gérer un groupe, le mental, etc).

Depuis vos débuts de coaching, dans quel domaine avez-vous progressé ?

Je pense que depuis mes débuts, j’ai le plus progressé dans l’approche des rencontres. On le sait sur une saison, il y a des matches qui peuvent être des tournants. Mais l’approche de ces rencontres, ce n’est pas seulement le jour du match, tout va se passer la semaine d’entraînement avant le match. Le travail du staff sera hyper important pour mettre le groupe dans les meilleures dispositions.

Êtes-vous père peinard ou père fouettard ?

Je suis un peu père peinard et un peu père fouettard. Les joueurs ont besoin d’un coach parfois calme et parfois dur. En tout cas, le fil rouge, c’est la rigueur que je demande aux joueurs.

Quelle est votre philosophie de jeu ?

Je dirais que ma philosophie de jeu va s’adapter avec le groupe que j’ai. Si l’on a un groupe meilleur techniquement, on va se concentrer et travailler sur un jeu de possession. En revanche, avec un groupe avec plus de difficultés, on va travailler autre chose, être plus pragmatique, on va dire. Dans nos petits clubs amateurs, appliqué sa philosophie de jeu est quand même compliqué. Mais le propre de l’éducateur, c’est savoir s’adapter.