PortraitNational 2

Gilbert Lida (Entente Sannois St Gratien) « comme tout compétiteur, je rêve de toucher au Graal »

14/02/2020 à 9:49

Aujourd'hui la rédaction d'Actufoot est partie à la rencontre du nouveau défenseur du groupe de la National 2 de l'Entente Sannois St Gratien, Gilbert Lida (25 ans). Il se confie sur son parcours, sur son poste et sur les difficultés de son équipe. Entretien !

Parlez-nous de votre parcours ?
J’ai débuté dans le football à l’USA Clichy. Ensuite je suis allé au Racing CF car ils m’avaient repéré et j’y ai appris énormément. J’ai ensuite signé avec le Paris FC et dernièrement Aubervilliers durant 3 ans. Et depuis juillet dernier je suis donc à l’entente Sannois Saint-Gratien

Pourquoi avoir choisi l’Entente Sannois St Gratien cette saison ?
Mon choix s’est porté sur Sannois Saint Gratien pour le prestige du club dans un premier temps. Ensuite pour l’ambition de tenter de remonter rapidement à l’étage supérieur. C’est quand même un club qui était en national l’année dernière. Sannois a de superbes infrastructures, un beau projet, un coach d’expérience et un super staff et encadrement. J’ai trouvé que tous ces éléments favoriseraient ma progression je suis aussi bien entouré par Christophe dartois qui m’a beaucoup conseillé. Et je ne suis pas déçu.

Quel est votre poste sur le terrain ?
Mon poste de formation est excentré gauche. Mais je suis descendu d’un cran en tant que latéral gauche où j’ai énormément progressé. Je suis à l’aise sur les 2 postes. J’ai bénéficié, au même titre que Bouna SARR, d’un repositionnement. Tant que je peux aider l’équipe… Le bon côté, c’est que cela me permet de comprendre les obligations offensifs et défensifs. J’ai énormément progressé sur les phases de transitions. Je dois reconnaître que je suis plus à l’aise latéral gauche maintenant.

Comment jugez-vous votre saison personnellement ?
Pour l’instant c’est en demi-teinte pour moi. Car, comme tout compétiteur, je suis un peu impatient de gagner du temps de jeu. Je suis content parce que j’apprends, je progresse. Je suis aux contacts de très bons joueurs et d’un coach qui m’apporte de par son expérience.
La concurrence me permet de me dépasser afin de gagner ma place. Donc à l’entraînement je donne le meilleur de moi-même, ce qui est forcément bénéfique.

Comment ça se passe avec le coach Caignard ?
Avec le coach Caignard, ça se passe bien. Je suis content de travailler avec un coach d’expérience. On apprend beaucoup que du positif !

Pourquoi l’Entente Sannois St Gratien à du mal cette saison ?
Je pense que notre début de saison est contrasté parce que le club a été rétrogradé la saison dernière. Nous avons perdu énormément de joueurs. Il a fallu reconstruire l’équipe et notamment, avec beaucoup de jeunes joueurs comme moi. Nous sommes en train de bâtir les fondations d’une équipe qui a un gros potentiel. Les résultats viendront c’est une certitude. Mais il fallait juste que la mayonnaise prenne et que nous trouvions des automatismes. Les choses avancent, ça va de mieux en mieux. Il me semble qu’un match référence pourrait vraiment lancer la confiance du groupe.

Quelles sont vos ambitions sportives ?
Pour l’instant mon ambition est de gagner du temps jeu avec Sannois. De prouver au coach qu’il peut me faire confiance. Donc je vais continuer de travailler dur. Je suis un bosseur, cela m’a toujours aidé.
Après, comme tout compétiteur, je rêve de toucher au Graal. Mais il me semble qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais cela ne me fait pas peur.