PortraitRégional 1 (A)

Nelson Duarte « L’ASSOA, c’est ma ville, c’est mon club de cœur et j’ai rencontré des frères »

29/01/2019 à 8:14

Le retour de Nelson Duarte était important en début de saison dans l’effectif de Saint Ouen l’Aumône (Régional 1). Actufoot dresse le portrait du défenseur droit (32 ans), d'un cadre de l'ASSOA qui a accepté de répondre à quelques questions. Entretien !

« C’est un très bon joueur, un homme à l’état d’esprit et aux valeurs saint Ouennaises ». Cette phrase est signée du président Toufik Moukrim

Nelson, quel est votre parcours ?

J’ai commencé le foot en benjamin à l’ASSOA. En -13 j’ai intégré la préformation du PSG. Ensuite st leu en -16 National jusqu’en senior DH. Je suis revenu à l’ASSOA pour quelques années et la 1ère montée du club en DH avant de partir pour Poissy en CFA. Je reviens à l’ASSOA 1 ans après. Je fais quelques années et obtient une montée en cfa2 2 ans après. Je repars à Poissy alors en CFA 2 où nous obtenons la montée en CFA. Ensuite je vais à st Brice pour 3 ans avec qui je remporte 2 coupes de Paris et une montée en DH. Je suis revenu à l’ASSOA depuis cette année.

Qu’est-ce que vous aimez dans le poste d’arrière droit ?

J’aime défendre, contre-attaquer, les duels et avoir le dernier mot.

Quelles sont les 3 qualités pour être un bon défenseur ?

A mon sens, il faut avoir 3 qualités essentielles pour réussir au poste de défenseur : intelligence, anticipation, agressivité.

Pourquoi êtes-vous resté aussi longtemps à l’ASSOA ?

Si je suis resté longtemps à l’ASSOA c’est parce que je m’y sens bien, c’est ma ville, c’est mon club de cœur et j’ai rencontré des frères.

Avec tous les matches que vous avez joué, quel a été le derby le plus chaud ? Et pourquoi ?

Pas de derby chaud en tête, mais il y a un derby que j’ai apprécié PSG-POISSY en CFA par ce qu’il y avait de la qualité sur le terrain.

Comment pourrions-nous vous définir sur le terrain ?

Ce qui me caractérise le plus, c’est la Grinta !

Après un début compliqué, vous êtes bien revenus dans le championnat de Régional 1. La montée est-elle encore jouable ?

Oui, la montée est encore possible. A nous d’aller la décrocher (5 points de retard sur le leader le PSG3 avec un match de plus).

Avec votre expérience, donnez-vous des conseils aux plus jeunes ? Si oui, lesquels ?

Oui parfois. Je leur dis de ne rien lâcher et de croire en leur qualité car dans le foot, ça peut aller très vite.

Avec les différents coaches que vous avez eu, avec qui avez-vous eu le plus d’affinités ?

Jean-Marc Sabbatini, je l’ai connu quand j’étais jeune à St Leu. Et c’est avec lui que j’ai vécu mes plus belles années à St Ouen l’aumône et c’est surtout un très bon coach !

Pour terminer, quel a été votre meilleur souvenir à ce jour ?

La qualification pour le 32ème de finale de coupe de France.