InterviewSoisy

Patrick Olivier « Soisy, une aventure formidable que je vis depuis deux ans »

13/02/2020 à 10:09

Aujourd'hui la rédaction d'Actufoot est partie à la rencontre du coach val d'Oisien du club de Soisy Andilly Margency FC, leader en championnat de Départemental 2, Patrick Olivier. Il nous livre son parcours, sa philosophie et ses ambitions. Entretien !

Quel est votre parcours de joueur et de coach ?
Je suis originaire de l’Ouest de la France, où j’ai évolué jusqu’à l’âge de 17 ans où je jouais en DH (Seniors) dans le club des HERBIERS VHF ((85) (finaliste de la coupe de France contre le PSG).
Pour des obligations professionnelles, je suis venu en région parisienne et j’ai signé en CFA2 même dans le club de l’ASPP. J’ai par la suite signé à l’Entente Sannois St Gratien au début du projet sportif après une coupure de 2 ans, puis j’ai arrêté de jouer.
Quelques années plus tard, j’ai inscrit mon fils dans le club de Soisy et c’est là qu’a débuté l’aventure en tant que dirigeant pour encadrer l’école de foot. La passion a pris le dessus et je me suis investi au fur et à mesure.
J’ai commencé à passer mes diplômes d’éducateur fédéral et j’ai gravis les échelons…Initiateur 1/ initiateur 2, animateur seniors, poussins, benjamins, U13, U14 (Montée en D2 et l’année suivante 15 (titre de champion D1 et montée en DHR et vainqueur la même année des jeux du Val d’Oise).
Ensuite je suis revenu à l’école de foot pour développer le partenariat qui nous lie à l’A.J AUXERRE et assurer le poste de directeur technique. J’ai coaché les U 19 la même année, et c’est là que je me suis senti prêt pour passer à l’étape seniors. Depuis deux ans, une nouvelle structure s’est mise en place sous la direction de Mr GOIDIN notre président, qui m’a alors sollicité pour mettre en place un nouveau projet seniors.

Le football a-t-il changé depuis vos débuts ?
Le football d’aujourd’hui est bien différent de celui de mon époque, mais je pense pouvoir apporter une expérience de joueur basée sur la discipline, la rigueur, le plaisir de jouer au ballon, défendre les couleurs et redorer le blason de notre équipe fanion en devenant l’exemple du club. On sait très bien que depuis des années, le FC SAM était uniquement connu et reconnu par nos instances uniquement par l’école de foot. Nous avons réussi à faire monter les deux équipes seniors la saison précédente et cela n’a pas été une chose simple.

Aujourd’hui que vous êtes coach, auriez-vous votre place dans votre équipe ?
Sans aucun souci (sic) et j’aurais pris beaucoup plaisir avec les joueurs de mon groupe actuel !

Vous êtes leader, vous attendiez-vous à jouer la montée ?
Aujourd’hui, nous sommes toujours en tête du classement D2 et j’espère que nous allons atteindre notre objectif. On sait très bien que dans le football, il faut toujours faire preuve d’humilité, car la saison est encore très longue et nos concurrents directs ne vont pas nous faire de cadeau. Nous avons des échéances en mars qui vont être capitale.

Quels sont vos principaux adversaires ?
Champagne, Bezons, Eragny, etc…

Comment vous qualifieriez-vous en tant que coach ?
Pour ma part, je suis un compétiteur qui essaie chaque week-end de transmettre sa philosophie de jeu et partager sa passion. Quand le week-end se clôture par une victoire, c’est la récompense du travail accompli par mes joueurs. Ce sont eux les acteurs, responsables de cette aventure formidable que je vis depuis deux ans.

Un dernier mot…
Merci à eux et tous ceux au club qui m’ont fait confiance pour mener à bien ce projet. Rendez-vous en Mai.