InterviewASSOA

Richard (ASSOA) « c’est une chance de connaître les deux facettes du foot »

26/01/2018 à 14:00

La rédaction d'actufoot95 est parti à la rencontre cette semaine d'un jeune arbitre qui n'a pas voulu ranger ses crampons au placard. Léo Richard jongle entre ses études et l'arbitrage de matches de football le week-end.
Rencontre !

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Léo Richard, j’ai 17 ans, j’habite à Vauréal (Val d’Oise), j’ai côtoyé plusieurs années le monde foot en tant que joueur. Mon poste de prédilection était celui de défenseur latéral droit, mais depuis quelques mois j’ai décidé de passer la formation d’arbitre.

Pourquoi avoir choisi de devenir arbitre ?
J’ai pris la décision de me lancer dans l’arbitrage car j’adore le foot et le sport en général. Je voudrais faire un métier en rapport avec le sport. Le métier d’arbitre m’a attiré,  j’ai donc décidé de tenter ma chance et d’essayer d’aller le plus loin possible dans ce métier.

Quelles formations avez-vous suivi ?
J’ai suivi la formation classique d’arbitrage, pendant deux week-ends entiers, de 9h jusqu’à 18h. Il y avait deux parties, une qui consistait à valider la théorie et une seconde qui consistait à valider la pratique sur un terrain. Ils nous ont appris les règles principales de l’arbitrage, et nous ont inculqué leurs valeurs. Mise à part cela, le travail continue à chaque match, car on doit entraîner notre œil et nos jugements, nos décisions peuvent influencer un match. Il est important d’être bien préparé, physiquement et mentalement. En effet, le mental est mis à rude épreuve à chaque rencontre.

Vous avez été joueur, est-ce un avantage pour devenir arbitre selon vous ?
Le fait de devenir arbitre me permet de voir les deux côtés du foot, celui du jeu avec les joueurs et celui des règles avec l’arbitrage. Et je trouve que c’est un avantage car pour moi c’est une chance de connaître les deux facettes du foot.

Quelles sont les qualités requises pour être arbitre ?
Je pense que pour devenir arbitre, il faut avoir une certaine maturité, être responsable, et surtout savoir gérer la pression pendant le match.

Quelles sont vos premières impressions d’arbitre ?
Mes premières impressions sont très bonnes, je suis conscient d’être qu’au début de cette expérience, mais pour l’instant tous mes matchs se sont très bien passés, malgré quelques soucis, mais c’est normal. Le meilleur moment dans le match pour moi, c’est quand je siffle la fin du match, et que certaines personnes comme les dirigeants, les coaches ou même les joueurs viennent me voir pour me féliciter.

Quelles sont vos ambitions ?

J’aimerais pouvoir monter les échelons petit à petit, pouvoir arbitrer dans les plus grandes divisions. Et pourquoi ne pas en faire mon métier plus tard !