InterviewPrésident

Sofiane Belgacem (Beaumont Mours) « je vis le football à travers les licenciés et les éducateurs du club »

10/04/2019 à 15:10

Au cours d'une interview sans filet, le président de Beaumont Mours, Sofian Belgacem nous présente les grandes lignes de son club, de ses ambitions, et de sa passion. Interview !

Comment se porte votre club ?

Le club de l’entente Beaumont Mours se porte bien mais nous souhaitons un avenir meilleur pour nos catégories à foot à 11. Chez nos jeunes, un gros travail a été réalisé depuis plusieurs années. Et le travail fourni paie toujours ! Néanmoins, nous essayons avec nos moyens financiers et humains de devenir un club ambitieux.

Pouvez-vous nous parler du foot animation à Mours ?

Le foot animation a connu une progression énorme. Après quelques années de flottement, nous avons décidé de restructurer nos jeunes catégories. Pour cela, nous avons fait appel à des éducateurs diplômés et motivés pour atteindre nos objectifs. A ce jour, je peux être fier du travail accompli et la confiance que les licenciés et les familles nous accorde.

Comment vous décrirez-vous en tant que président ?

C’est toujours difficile de se décrire mais je dirai que je suis un président passionné. J’ai connu le club quand les deux villes étaient en entente. Ensuite nous avons fusionné en 2016 avec un gros travail réalisé par l’ensemble de mes collaborateurs. Aujourd’hui, en tant que président, je suis heureux pour ce club mais je suis conscient qu’il reste un travail monstre pour pouvoir être plus performant et attractif.
Même si je ne suis pas tout le temps au bord des terrains, je vis le football à travers les licenciés et les éducateurs du club. Longue vie à l’EBM !

Quels sont les projets, les ambitions du club ?

Notre ambition est d’être un club à la fois familial où il fait bon vivre ainsi que club performant et compétitif. Pour cela, il nous faut tout de même nous battre avec nos moyens. Il reste difficile de concurrencer certains clubs qui nous entourent. C’est pourquoi, l’objectif premier est de redevenir attractif et garder le plus longtemps possible nos jeunes au club. Ce club a besoin de grandir car il y’a un potentiel énorme dans cette ville ! Un travail va être mené avec les deux municipalités afin de redéfinir la politique destinée au football.
Relancer le projet concernant le terrain synthétique et surtout la réfection des terrains en herbe. Il est primordial d’avoir de bonnes conditions afin de travailler et progresser.

 

Propos recueillis par Farid Rouas