ITW

Toufik Moukrim (ASSOA) : « Pas favorable à une reprise des compétitions en catimini »

31/03/2020 à 12:06

En cette période de trêve ponctuelle, Actufoot interroge les acteurs du football amateur pour avoir leurs avis concernant la suite à donner aux différents championnats. Le président de l'AS Saint-Ouen l'Aumône Toufik Moukrim a accepté de répondre à nos questions.

Un mot sur les impacts de l’arrêt des championnats concernant votre club ?

L’impact psychologique, le football étant principalement un sport collectif extérieur,  avec le confinement difficile pour un footballeur de s’adapter à cette situation. L’impact physique, hormis quelques séances d’entretien physique, difficile de trouver un rythme sportif adapté à notre sport. A l’ASSOA, on a mis en place des séances de sports pour nos adhérents par l’intermédiaire de notre préparateur physique via les réseaux sociaux. Les encadrants gardent le contact régulièrement avec les jeunes par l’intermédiaire de groupes de discussions ce qui permet de garder un lien social. De toutes façons, l’arrêt des championnats était indispensable au vue de la situation sanitaire.

Quelle sera votre organisation en cas de reprise ?

En cas de reprise, j’espère que nos instructions nous laisseront le temps de préparer nos joueurs (jeunes et seniors). Personnellement, je suis ni convaincu et ni favorable à une reprise des compétitions en catimini.

Et en cas de non reprise des championnats ?

On assurera nos activités footballistiques jusqu’à la fin juin avec plaisir et enthousiasme.

Est-ce qu’il faut déjà commencer à penser aux répercussions sur la saison prochaine ?

Fin mars, début avril est la période propice pour commencer à travailler sur les contours de la saison prochaine, COVID-19 ou pas. Un petit soutien pour la communauté du football en cette période difficile, restons chez nous et respectons les gestes barrières pour le bien de tous !

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟