PortraitFranconville

Zahir Hemia (Franconville) « fidéliser nos joueuses actuelles et faire venir les meilleures joueuses du val d’Oise »

22/08/2018 à 16:00

Aujourd'hui, Actufoot est parti faire connaissance avec le coach des féminines du club de Franconville, Zahir Hemia. Il nous parle de son parcours, des objectifs, du développement du football féminin et de la Coupe du Monde des féminines en 2019. Entretien !

Impatient de reprendre la direction des terrains ?

Oui très impatient de reprendre le terrain et surtout de découvrir un championnat de ligue de Paris très relevé avec de belles équipes.

Depuis quand êtes-vous coach des féminines ? Et pourquoi ?

Le manager du club, Christophe Carvalho m’a proposé la responsabilité de la section Féminine mi-juin, à ce moment j’étais l’éducateur des U17 B, j’ai accepté immédiatement, le projet de créer deux catégories supplémentaires U11F et U13F est un objectif important pour le club, l’équipe U16 qui était coaché par Mike Nseke (joueur de l’équipe senior A) a fait un super travail, elles ont fini deuxième l’an dernier en u16F à 7 en ligue de Paris, pour cette nouvelle saison 2018/2019 l’équipe u16F va partir en foot à 11 en ligue de Paris pour la première fois.
Ce qui m’a fait accepter ce challenge c’est l’engagement et le travail des féminines, j’ai été impressionné par leurs motivations et le plaisir de jouer au foot, la saison dernière elles ont été aussi jusqu’en demi-finale de la coupe du val d’Oise et elles sont tombées contre l’une des meilleures équipes du val d’Oise, l’AAS Sarcelles qui pratique un super football.
La différence qu’il y avec les garçons, c’est qu’elles ne lâchent pas facilement l’affaire sur le terrain, elles arrivent à se remettre en question et elles acceptent les critiques constructives, les garçons quant à eux peuvent se vexer facilement et tout lâcher.

Quels vos objectifs de la saison en U16 ?

Le club m’a donné comme objectif de fidéliser nos joueuses actuelles et de faire venir les meilleures joueuses du val d’Oise, nous avons déjà effectué ce travail avec l’arrivée de deux joueuses prometteuses de l’AS ERMONT (Nhari Nawel et Stacy Jorge), Stacy est actuellement au centre HD SPORT à Eaubonne, dirigé par Daniel OWONA qui est également l’entraineur de l’équipe senior FC Franconville. Ce travail se fera avec tous les dirigeants du club.
Nous espérons ainsi dans 2 à 3 ans avoir une équipe Senior Féminine et ainsi représenter au mieux le foot féminin au val d’Oise.

Pourquoi selon vous, on prend autant de plaisir à regarder du foot féminin que du foot masculin ?

Pour moi, je pense que beaucoup de personnes ont encore des préjugés sur le potentiel des filles, mais le fait de voir ce qu’elles peuvent faire sur un terrain et l’activité qu’elles peuvent y mettre rend très attractif l’envie de les regarder et d’être surpris par leurs niveaux, nous avons en France de très belles équipes de foot professionnelles (Lyon, Paris Juvisy et le PSG).,Le football féminin a changé et elles ont démontré qu’elles ont toutes leurs places dans ce milieu.

En juin 2019, il y aura la coupe du monde des féminines en France, avec un match d’ouverture au Parc des Princes. A votre avis, l’équipe de France peut-elle rééditer l’exploit des hommes de Deschamps ?

Beaucoup n’ont pas cru en Deschamps et le résultat est magnifique, l’équipe de France masculin champion du monde 2018 pour la deuxième fois. C’est magnifique, c’est un gros travail de nos club formateurs, dirigeants.,L’équipe de France féminine suit le même chemin, de grand entraineurs ont amené leurs expériences (Bergeroo, Echouafni et maintenant Corinne Diacre). Corinne est une ancienne joueuse professionnelle comme Deschamps et apportera toute son expérience et je suis sûr qu’elles feront une superbe Coupe du monde et même l’a gagné. Le FC Franconville sera derrière elles pour les supporter !