Interview

Olivier Sbaiz (AS Casinca) : « La fin d’un cycle »

05/05/2020 à 16:22

Entraîneur de l’AS Casinca en R1 depuis 2015 Olivier Sbaiz voit aventure prend fin à l’issue de cette saison atypique. Alors que son successeur n'est pas encore connu, il revient sur cette expérience et explique pourquoi il pourrait continuer avec le club dans un autre rôle.

Olivier, vous avez appris que vous ne serez plus l’entraîneur des seniors la saison prochaine. Quelles en sont les raisons ?

On m’a expliqué que c’est un changement voulu par certains joueurs, que nous étions en fin de cycle. Quatre années c’est beaucoup pour un entraîneur, il n’y en a pas beaucoup qui reste quatre ans.

Comment encaissez-vous cette décision qui viendrait de quelques joueurs ?

Je suis déçu, nous étions en train de construire depuis quatre ans, on notait une vraie progression dans les résultats. La première année on finit 7es, l’année suivante 5es, puis deux fois 3es. Après, lorsqu’on entraine certains joueurs pendant quatre ans, forcément des malentendus se créent. C’est comme ça, c’est la vie d’un groupe.

Quel bilan tirez-vous de cette saison ?

L’année dernière nous avions moins de qualité, mais la cohésion du groupe était vraiment plus forte, notamment dans le secteur défensif puisque nous avions encaissé peu de buts.

Olivier Sabaiz va rester à l'AS Casinca pour s'occuper des jeunes.

Et quel bilan de ces 4 ans ? Que retiendrez-vous en particulier ?

Je vais retenir de très beaux matchs. Je me souviens de notre victoire la saison passée contre le FC Balagne qui a terminé champion. Je me souviens également d’un match de coupe face au Sporting devant 5000 personnes. Ce qui va me manquer c’est la ferveur autour de ce club, beaucoup de supporters qui n’hésitent pas à se déplacer à l’extérieur. Je retiendrai aussi les valeurs humaines dans ce club, les préparations d’avant-match, les après-match à la buvette où l’on refait les matchs. C’est la première fois en Corse que je retrouvais cette proximité que j’avais connu par le passé dans le Vaucluse.

Et maintenant ?

L’AS Casinca m’a proposé de m’occuper des sections jeunes U14, U16 et U18. Garder un œil sur les jeunes, c’est dans la continuité de mon activité de professeur d’EPS.

Et la possibilité d’entraîner un groupe senior a un échelon supérieur ?

Je suis diplômé depuis 13 ans, j’ai également un diplôme de préparateur physique obtenu en 2011, cela pourrait intéresser des clubs. Pour l’instant, l’idée de continuer au sein de l’AS Casinca me convient bien mais je suis toujours en réflexion.