ProjectionAnalyse

Ligue 1 2020-2021 : le calendrier des prétendants au titre

01/03/2021 à 18:42

Le quatuor de tête de notre Ligue 1 est lancé dans une course folle pour le titre. Sur le plan des calendriers, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Nous avons essayé de décrypter ce qui les attend sur les 11 dernières journées.

Bien malin aujourd’hui qui pourrait donner avec certitude le nom du prochain champion de France. À onze journées de la fin du championnat, les quatre premiers se tiennent en quatre points et seuls deux d’entre eux se sont déjà affrontés deux fois. Si le LOSC continue de faire de la résistance en tête du classement, le PSG reste le grand favori de cette course au titre, mais Lyon et Monaco sont aujourd’hui en mesure de s’y mêler. On n’avait pas vu lutte aussi acharnée depuis la saison 2016-2017, qui avait vu l’AS Monaco tenir tête au PSG pour voler vers le titre après une folle course poursuite.

Suspens garanti

On ne peut que se réjouir d’un tel scénario après une décennie d’ultra domination parisienne. Aucune animosité envers le PSG, mais plutôt un bel enthousiasme devant le suspense qui règne toujours près 27 journées d’une saison particulière. Il est d’ailleurs cruel de constater que l’une des plus belles saisons des ces dernières décennies se jouent sans spectateur pour s’en délecter. Mais même devant la TV il y a matière à se régaler et l’on peut même penser que Canal+ n’a pas récupéré une Ligue 1 aussi dégradée que cela en termes de spectacle. Avec un tel scénario, la chaîne cryptée est déjà la grande gagnante de cette saison 2020-2021.

Sur le terrain, le LOSC est face à un véritable mur, le PSG a les cartes en main, mais un droit à l’erreur très limité, l’OL peut toujours croire en ses chances malgré un petit coup de mou et Monaco vient sacrément jouer les troubles-fête depuis quelques semaines. Et même en analysant les calendriers, on a encore du mal à percevoir une tendance. Une chose est certaine, on y verra plus clair aux alentours de la prochaine trêve internationale, quand les trois prochaines confrontations directes auront eu lieu : ASM – LOSC, OL – PSG et PSG – LOSC… Faites vos jeux !

Le calendrier du LOSC (1er avec 59 points)

L’avis de la rédaction Actufoot 59 :

Désormais concentré quasi-exclusivement sur le championnat du fait de son élimination en Ligue Europa, le LOSC devra toutefois faire preuve d’une grande vigilance lors de ses prochaines échéances. Car s’ils trônent aujourd’hui en tête de la Ligue 1 avec deux points d’avance sur leur poursuivant, le Paris Saint-Germain, les Dogues seront confrontés à un calendrier titanesque lors des trois prochains mois. D’ici le 22 mai, week-end synonyme de la 38e journée, José Fonte et ses coéquipiers doivent encore défier les équipes classées de la 2e à la 8e place. Et, surtout, donc, ses deux (voire trois) principaux concurrents. Avec un déplacement à Monaco, puis un autre à Paris deux semaines plus tard, avant celui à Lyon fin avril, le printemps des Lillois pourrait (devrait?) être décisif dans la course au titre.

Projection Lille à la 38e journée : 81 points

Le calendrier du PSG (2e avec 57 points)

L’avis de la réaction Ile-de-France

Seul club français encore engagé en compétition européenne, le PSG a d’excellentes chances de voir les 1/4 de la C1 grâce à son succès à Barcelone (1-4). Et bien qu’une potentielle épopée européenne pourrait pomper de l’énergie physique et mentale aux Parisiens, Mauricio Pochettino possède un effectif suffisamment étoffé pour performer sur les deux tableaux. Dans ce sprint final, ce n’est pas la dureté ou non d’un calendrier qui pourra faire trépasser le Paris Saint-Germain mais bien le club de la capitale lui-même. Si Paris n’a pas trop de blessés et que la rotation de joueurs se met au niveau notamment lors des semaines à deux matches, rien ne l’empêchera de faire un quasi sans-faute et décrocher son 10e sacre.

Projection PSG à la 38e journée : 84 points.

Le calendrier de l’OL (3e avec 56 points)

L’avis de la rédaction Actufoot 69

Ne cédons pas au doute, l’OL va bien. Le club reste plus que jamais dans la course pour le titre malgré deux points lâchés en route à Marseille hier soir. Pour autant, Rudi Garcia aura besoin d’un groupe à son meilleur niveau pour tenir la cadence, et notamment du rendement de sa KTM (Kadewere, Toko-Ekambi, Memphis), en légère baisse de régime après une première moitié de championnat sur les chapeaux de roues, pour espérer devancer ses trois concurrents au classement final.

Projection Lyon à la 38e journée : 82 points

Le calendrier de l’AS Monaco

L’avis de la rédaction Actufoot 06

Quoi qu’il arrive désormais pour l’AS Monaco, cette saison 2020-2021 sera une réussite au regard des difficultés rencontrées lors des deux précédentes. Le remplacement de Moreno par Kovac en début de préparation estivale a porté ses fruit et l’équipe est aujourd’hui transformée. À moins d’un cataclysme, Monaco sera au moins quatrième. Maintenant, l’appétit vient en mangeant et la série d’invincibilité en cours laisse espérer aux supporters un happy-end comme en 2017. Et franchement, si cette équipe continue à gagner avec la manière comme elle l’a fait dernièrement, elle pourra y croire. Le choc de la J29 contre Lille devrait nous en dire plus sur ses capacités à aller au bout. Mais des quatre prétendants, l’AS Monaco se positionne en challenger, avec l’avantage d’avoir déjà joué et battu Paris deux fois cette saison. Moins de pression, un banc de touche capable de faire la différence (Golovin, Jovetic contre Brest) et un calendrier plutôt favorable pourraient peser dans la balance.

Projection AS Monaco à la 38e journée : 82 points

Conclusion

Si la course au titre va, selon notre rédaction, bien s’étirer jusqu’au terme du championnat entre les quatre équipes actuellement en lutte, c’est bien le PSG qui va rafler son 10e de titre de champion de France. Avec 27 points pris possibles sur 33 restants, le club de la capitale devancerait l’OL et Monaco d’une courte tête (82 points chacun). Actuel leader, le LOSC chuterait à la 4e place en raison notamment d’un calendrier démentiel jusqu’à la 38e journée. Nous vous donnons désormais rendez-vous le 23 mai, car comme les entraîneurs se plaisent à le dire, c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens…