N3 (D)3e journée

US Mandelieu – USC Corte : bagarre générale, une enquête policière ouverte !

14/09/2020 à 16:38

Après le match de N3 qui opposait l'US Mandelieu à l'USC Corte, une bagarre générale a éclaté et les supporters sont descendus sur le terrain pour se mêler aux violences. Plus de précisions.

Bagarre générale, les supporters s’en mêlent !

Une bagarre générale a éclaté ce dimanche 13 septembre à la fin du match de N3 (D) qui opposait l’US Mandelieu à l’USC Corte au stade Eric Estival. L’arbitre a sifflé la fin de la partie sur le score de 1 à 1. Mais lors du retour aux vestiaires, les violences ont commencé.

Plusieurs joueurs des deux équipes se sont échangés des coups et les supporters ont rejoint le rectangle vert pour s’en mêler. L’équipe de Corte, qui devait rentrer chez elle en avion le dimanche soir, a quitté les lieux peu après sous l’œil vigilant des gendarmes et policiers municipaux.

Contacté par Actufoot, le président de l’US Mandelieu n’a pas souhaité s’exprimer. Cependant, il nous a informé qu’une enquête policière de gendarmerie a été ouverte et nous a dit que le match s’était très bien passé jusqu’au coup de sifflet final.

Pour Actufoot, le président de Corte, Jacques Colombani, est revenu sur ce triste épisode.

Jacques, que s’est-il passé exactement ?

Tout simplement, je tiens à souligner le très bon accueil du club de Mandelieu. On a été très bien accueilli par les dirigeants et le staff technique. Le match s’est bien passé au niveau du football avec un très bon arbitrage. Il n’y avait aucune raison pour qu’il y ait un problème particulier. Et à la fin, quand on rentrait aux vestiaires, deux joueurs de Mandelieu ont bousculé notre ostéopathe. A partir de là, des gens ont envahi le terrain et agressé nos joueurs et nos dirigeants.

De vrais coups ont été donnés ?

Oui, on a reçu de vrais coups, il y a eu des joueurs blessés. Il y en a même un qui a une côte fêlée

Comment a été le comportement des joueurs de Mandelieu ?

Les joueurs de Mandelieu se sont bien comportés jusqu’à la fin où deux joueurs offensifs ont un peu pété un câble. Mais ça restait une petite altercation de fin de match… Et d’un coup les supporters sont arrivés… On a été escorté par la gendarmerie.

C’est grave ce qui s’est passé à Mandelieu ?

Je tiens à préciser que je ne veux pas incriminer le club de Mandelieu. Ce qui s’est passé derrière est inadmissible, c’était un guet-apens organisé par des jeunes qui sont venus mais qui n’avaient aucun rapport avec le foot.

Quelles sanctions ?

Honnêtement, on n’en est pas là à penser aux sanctions pour Mandelieu, mais ce n’est pas normal pour un match de se faire escorter par la police. Il y a des arbitres, une fédération, des instances, une commission, il faut leur laisser faire leur travail. Par contre, on ne laissera pas passer des comportements qui n’ont rien à faire sur un stade de foot, on les dénoncera. On est embêté par rapport au club de Mandelieu, mais c’est comme ça.

Vous allez déposer plainte ?

On va en décider ce soir.

N3 (D) : faux départ pour l’Athlético Marseille, le VSJB FC et Furiani Agliani enchaînent