EdF FémininesOL

Amandine Henry choquée, l’OL s’en prend à Corinne Diacre

16/10/2020 à 12:06

La capitaine de l'Equipe de France féminine n'a pas été retenue par Corinne Diacre pour les deux prochains matches des qualifications de l'Euro 2022. De quoi provoquer chez la Lyonnaise une grosse déception.

Corinne Diacre se doutait forcément que la liste qu’elle a pris le soin de dévoiler jeudi allait faire réagir. En ne convoquant pas sa capitaine, Amandine Henry (31 ans, 92 sélections), la sélectionneuse française, qui a prolongé son contrat avec les Bleues jusqu’en 2022, a interpellé beaucoup de monde. A commencer par sa propre joueuse, qui avait tout de même été avertie de sa non-sélection. « C’est une raison sportive. Je l’ai appelée hier pour lui dire que je ne la prenais pas dans le groupe pour ce stage-là afin de lui laisser le temps de revenir à son meilleur niveau. Vous connaissez Amandine, c’est une compétitrice. L’annonce ne lui a pas fait plaisir – et je n’attendais pas ça de sa part – mais elle l’a entendue. La décision n’a pas été facile à prendre, c’est une cadre du groupe, c’est même la capitaine de cette équipe. C’est une décision à un instant T. Il n’y a rien à interpréter. À chaque rassemblement, il y a des mouvements, c’est le propre d’une sélection avec de nouvelles joueuses et des filles qui reviennent », s’est justifiée Corinne Diacre.

L’OL fait part de stupéfaction

Ni une ni deux, l’Olympique Lyonnais, par la voix d’Olivier Blanc, dirigeant de l’équipe féminine rhodanienne, est monté au créneau pour faire part de son incompréhension quant au choix et aux justifications de Corinne Diacre. « C’est sa position que nous respectons mais que nous ne partageons pas. Amandine a été blessée en début de saison mais elle a joué les 3 derniers matchs comme titulaire avec l’OL et a donné entière satisfaction à Jean-Luc Vasseur. C’est une joueuse cadre de l’OL qui a encore tout gagné avec le club cette saison, et il me semble une joueuse cadre de l’Equipe de France dont elle est la capitaine ». Selon le dirigeant lyonnais, la numéro 6 des Bleues aurait été « très surprise et choquée » par cette décision. « Je l’ai sentie très affectée car elle est très attachée à l’Equipe de France comme toutes nos joueuses françaises », a-t-il conclu. Pas le temps de gamberger pour Amandine Henry qui aura l’occasion dès ce vendredi soir, face à Guingamp (6e journée de D1 Arkema), de montrer qu’elle est bel et bien à son meilleur niveau.