Ligue 1J13

André Villas-Boas veut attendre mars pour parler de titre à Marseille !

04/12/2020 à 23:46

Les réactions se sont succédé à l'issue de Nîmes - OM qui a vu les Marseillais s'imposer en ouverture de la 13e journée de Ligue 1. Le coach marseillais a notamment évoqué la possibilité de jouer le titre en fonction de l'avancée de la saison ainsi que le mercato hivernal.

André Villas-Boas (entraîneur de l’OM) :  « On a fait un très bon match. On voulait contrôler les transitions de Nîmes. Petit à petit, on a commencé à gagner en confiance et le but est arrivé. J’avais un peu peur de jouer ce match le vendredi. J’ai demandé aux joueurs comment ils se sentaient, ça allait sauf Flo (Thauvin) qu’on a fait se reposer. C’est une très bonne victoire pour nous. Dario (Benedetto) ? C’est important pour sa confiance (le but), pour Payet aussi, il sait qu’on a besoin de lui. Il commence à retrouver son importance dans le jeu comme la saison dernière. L’équipe monte en puissance. On va avoir des gros matches avec des adversaires directs et ce sera plus dur contre Monaco et Rennes. Le titre c’est trop tôt, on doit être compétitif en mars, avril, mai. Le titre ? On doit être à côté d’eux (le PSG notamment, Ndlr) pour regarder ce qu’il peut se passer. Il y a aussi Lyon, Monaco et Lille. Je voudrais parler de ça dans quelques mois, pas maintenant. Concernant le mercato, on discute. Luis est un ailier pur, ce n’est pas impossible qu’on prenne un attaquant. Joakim Maehle (le latéral droit que l’OM a essayé de recruter en août dernier, Ndlr) reste dans notre liste mais Genk demande trop d’argent pour lui. Ca va être difficile pour le faire venir.

Jérôme Arpinon (entraîneur de Nîmes) : « Il n’y a pas un bon alignement sur le premier but, ce n’est pas faute de le travailler à l’entraînement. On fait des erreurs individuelles qui nous coutent cher face à des équipes et des attaquants de qualité. Ils n’ont pas été très dangereux dans une première mi-temps assez neutre mais ils ont su débloquer la situation en deuxième. On ne joue pas le même championnat. On se devait d’accrocher au moins le nul aux Costières. On pensait faire un bon match mais c’est compliqué quand il nous manque des joueurs de qualité et d’expérience comme Lucas Deaux, Anthony Briançon et Mehling. On va rencontrer des équipes plus abordables pour nous dans les prochaines semaines. »

Florian Miguel (défenseur de Nîmes) : « La sortie de Cubas (exclu à la 77e) nous pénalise. C’est un joueur important pour nous. On leur donne les buts bêtement alors qu’on travaille ça a l’entraînement…

Valère Germain (attaquant de l’OM auteur du second but) : « En première mi-temps, on a bien maîtrisé notre sujet même s’il manquait un peu d’allant offensif et de profondeur. Les entrants ont apporté pour aggraver le score. On doit faire ça plus souvent, ne pas tenir le score mais enfoncer nos adversaires. Le ballon donné à Luis Henrique ? Oui, j’aurais pu la jouer seul mais l’esprit collectif a parlé. Il nous a rejoint du plaisir, c’aurait été bien qu’il marque son premier but avec nous (il a marqué mais a finalement été signalé hors-jeu.)

Renaud Ripart (attaquant et capitaine de Nîmes) : « On est tombés sur un adversaire meilleur que nous et plus réaliste. Si on veut exister dans ce championnat, il va falloir hausser notre niveau. On se bat mais ce n’est pas suffisant. C’est dommage de prendre ce but sur un ballon en profondeur parce qu’on était en place.