Ligue 1MHSC

Bruno Carotti (MHSC) évoque le recrutement d’un futur défenseur central

24/11/2020 à 17:17

Le directeur sportif du Montpellier Hérault Sport Club, Bruno Carotti, confirme qu'il est à la recherche d'un nouveau défenseur central depuis plusieurs années maintenant.

Invité de l’émission 100% Paillade sur France Bleu Hérault, Bruno Carotti s’est confié sur les différents dossiers qui concernent le MHSC. Le directeur sportif montpelliérain est revenu sur le report, d’année en année, d’une arrivée d’un défenseur central. En effet, le recrutement d’un joueur défensif est prévue depuis de nombreux mois, mais les différentes prolongations de Vitorino Hilton empêchent la signature d’un nouveau renfort.

« Pour tout vous dire, ça fait cinq ou six ans qu’on est prêt à recruter sur ce poste-là, mais on ne le fait pas « à cause de Vito » (sourire). Certains (que l’on suivait) ont d’ailleurs arrêté leur carrière bien avant lui, c’est un peu bizarre. Bien sûr qu’on essaie d’anticiper au maximum sur ces postes-là, comme l’ensemble des postes sur lesquels il y a des joueurs en fin de contrat. On essaie d’avoir des opportunités rapides, intéressantes, pour répondre au critère du club et du coach, à tous les paramètres qu’on a, notamment économiques », a-t-il déclaré.

« Trouver un défenseur avec un profil le plus complet possible »

Plusieurs joueurs sont donc dans les petits papiers du club héraultais. Selon l’ancien défenseur de La Paillade, l’arrivée d’un profil complémentaire à Daniel Congré et Pedro Mendes est souhaité. « Disons qu’on a quand même des joueurs derrière qui ont de la taille, le jeu de tête, la vitesse et l’impact physique. Donc quand on démarre, on coche toutes ces qualités. Au fur et à mesure, on s’aperçoit que ce n’est parfois pas possible avec certains joueurs que l’on suit, que l’on va voir régulièrement. C’est un travail qui est long. Parfois, des joueurs qu’on a suivi il y a deux ans, on a la possibilité à un moment donné de les aborder. Mais on essaie de trouver un défenseur avec un profil le plus complet possible, qui soit complémentaire de ceux qui sont en place, pour solidifier forcément notre défense », explique-t-il.

« Avoir un groupe compétitif »

Malgré le changement tactique de Michel Der Zakarian ces dernières semaines, avec une défense à quatre au lieu de cinq, le profil recherché est identique. « Je raisonne plutôt en terme de groupe. On essaie d’avoir un groupe compétitif, avec différentes qualités et personnalités au poste. Après, le coach est là pour animer son groupe et choisir le schéma. Dans une saison, il peut y avoir des suspendus, des blessures, le groupe doit vivre, chacun doit trouver sa place, on a besoin de tout le monde. Avec Michel Mézy, on discute tous les jours, on a le retour du coach sur les besoins qu’il peut avoir. Le coach est ensuite là pour gérer son groupe et faire ses choix par rapport aux qualités de chacun », a-t-il indiqué.

Pas de recrue défensive prévue pour cet hiver

Le prochain mercato approche, mais, sauf opportunité de dernière minute ou blessure d’un des titulaires indiscutables à ce poste, l’arrivée d’un nouveau défenseur n’est pas à prévoir cet hiver. « Aujourd’hui, Vitorino Hilton est compétiteur. Il est là, il y a Daniel (Congré), il y a Pedro (Mendes), il y a Nicolas Cozza et le petit Clément Vidal qui montre des choses à l’entraînement. Si on rajoute quelqu’un aujourd’hui, ça veut dire qu’on met une croix sur un ou deux joueurs, donc c’est pas prévu pour l’instant, non. Après, si demain on a une possibilité d’anticiper pour préparer l’avenir, au mois de juin, ou si on a un pépin, mais je touche du bois, bien sûr qu’on sera là pour trouver une solution », conclut le dirigeant montpelliérain.

crédit photo : mhscfoot.com