CDF16emes

David Vernet offre une qualification historique en 8emes à Châteaubriant

07/03/2021 à 20:31

Poussés par tout un département, les Voltigeurs de Châteaubriant ont encore fait parler la poudre pour se hisser en 8es de finale de la Coupe de France. Un parcours tout simplement HISTORIQUE !

Le parcours des Voltigeurs de Châteaubriant cette saison en Coupe de France restera à tout jamais gravé dans les mémoires ! Tout d’abord de par le contexte il se réalise mais également pour les performances des partenaires de Sambou Soumano ! Après avoir sorti Le Mans FC (N1), l’AG Caennaise (N3), Gonfreville (R1) et les Herbiers (N2), les joueurs de Florian Plantard et Papy Leye s’attaquaient cette fois à Romorantin, autre pensionnaire de National 2.

Un duel qui a rapidement tourné à l’avantage des castelbriantais, David Vernet ouvrant le score dès la 10eme minute de jeu d’un subtil enroulé. Le capi’ montre qu’il sait prendre ses responsabilités en doublant la mise tel un renard des surfaces. Un avantage certain au score qui permettaient aux Voltigeurs de renverser la tendance alors qu’ils étaient malmenés entre les deux buts inscrits… mais surtout de faire aussi bien que lors du dernier affrontement entre les deux équipes (victoire 2-0 des Voltigeurs en N2 en 2017).

Une équipe de Romorantin pas en restes

Des Voltigeurs euphoriques sont donc rentrés aux vestiaires avec deux buts d’avance. Romorantin, où évolue notamment le frère de Dimitri Payet, Anthony, va réduire la marque peu de temps avant l’heure de jeu par l’intermédiaire de Nordine Benaries, le numéro 10 des joueurs de Sologne. Une réalisation qui promettait donc une dernière demi-heure très ouverte pour deux équipes qui ont attendu les vingt dernières minutes pour effectuer le premier changement. Jean-Jaures Kreye, l’attaquant des Voltigeurs, a pris la place de Falimery Ramanamahefa qui évolue dans l’entrejeu pour un choix résolument offensif. L’équipe du Loir-et-Cher a elle procédé à plusieurs changements à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire : Yoan Pivaty et Rémi Souyeux ont respectivement pris la place Hermann Esmel et Arnold Abelinti afin de tenter le tout pour le tout.

Le même Benaries, exclu à quelques minutes de la fin, ouvrait le champ aux partenaires de David Vernet pour les quelques minutes qu’il restait à tenir même si Romorantin réalisait également son dernier changement, se réorganisant après l’expulsion. Pierre Nunge va être remplacé par Mamadou Mendy mais surtout Alexis Poissonneau, l’ancien meilleur buteur de N3 avec la TA Rennes et dernier entrant à la place de Sambou Soumano, va inscrire le but de la délivrance quelques secondes après avoir mis les pieds sur le terrain. Une troisième réalisation qui envoie définitivement Châteaubriant en 8emes de finale de Coupe de France pour un groupe qui marque de plus en plus l’Histoire du club. Les joueurs, staff, bénévoles attendent désormais qu’une chose : le tirage au sort demain soir après Nice – Monaco !

Crédit photo : Eurosport