MercatoInterview

Christophe Autret (Sedan) : « Je ne garderai que de bons souvenirs de Fleury »

12/06/2018 à 9:27

Contraint de quitter le FC Fleury 91 durant cette intersaison, Christophe Autret (29 ans) s'est engagé avec Sedan (National 2). Un club qui nourrit les mêmes ambitions à savoir une montée à l'échelon supérieur. Retrouvez ses premiers mots pour Actufoot.

Formé au FC Nantes où il y passe trois années, Christophe Autret rejoint ensuite le Stade Brestois pour un nouveau cycle de trois ans. Puis il connaîtra diverses expériences (Pacy-sur-Eure, Evreux et Plabennec) avant de passer quatre saisons au FC Fleury 91, un club qui lui a fait titiller son ambition de jouer en National. L’arrivée d’un nouvel entraîneur (Christophe Taine) avec des idées bien précises sur la construction de sa future équipe le pousse à rebondir à Sedan, un club bien connu du milieu professionnel qui lui a proposé un projet très ambitieux.

Comment s’est passé la fin de votre aventure au FC Fleury 91 ?

« Ça faisait quatre ans que j’étais à Fleury et du coup le coach Bernard Bouger avec qui je m’entendais très bien s’est fait limogé en cours de saison. Il a été remplacé par Christophe Taine qui a voulu construire son équipe à son image et je ne correspondais pas à ses attentes. »

Plusieurs joueurs ont été priés de se trouver un nouveau projet ?

« Oui, une bonne dizaine de joueurs quittent Fleury cet été. »

Aviez-vous la sensation d’avoir moins de temps de jeu sur les derniers mois ?

« Pas temps que ça non plus, je jouais quand même assez souvent. »

Comment se sont déroulées les négociations avec le club de Sedan ?

« Le club m’a contacté suite au fait que j’avais fait un bon match contre eux. Ils étaient intéressés pour que je signe chez eux sachant qu’il y avait aussi les Lusitanos puisque Bernard Bouger en est le nouvel entraîneur. J’ai donc eu un choix difficile à faire puisque je m’entends très bien avec lui mais j’ai préféré prendre Sedan de par l’historique du club, les supporters, et pour aider le club à remonter. »

On imagine que l’objectif sera forcément la montée en National ?

« Le projet est de monter en National sur deux ans et en Ligue 2 sur quatre ans. »

Justement, est-ce un but ultime pour vous d’évoluer un jour en National ?

« C’est effectivement mon objectif premier depuis des années. Je reste ambitieux et je ne voudrai pas arrêter ma carrière sans avoir jouer en National. »

Auriez-vous un message à passer pour votre désormais ancien club le FC Fleury 91 ?

« Je ne garderai que de bons souvenirs et je remercie les bénévoles, le président qui est un homme en or. Je garderai en tête ces beaux parcours en Coupe de France et les deux deuxièmes places en championnat. »

Selon vous, qu’a-t-il manqué à l’équipe pour conserver sa première place tout au long de la saison ?

« Le football c’est compliqué. Dans une équipe il se passe des choses et c’est un ensemble de moins qu’il y a eu au fil de la saison qui a fait qu’on arrive à ce résultat (4ème). »

 

Propos recueillis par Benjamin Pinault

Crédit photo : Olivier Pascal