Conf' de presseJ21

Christophe Galtier (LOSC) : « Rennes est un concurrent direct »

22/01/2021 à 15:32

Les absents, l'importance de l'exigence, l'adversaire... En conférence de presse ce vendredi, Christophe Galtier a fait le point avant le déplacement à Rennes, ce dimanche à 17h00.

Le groupe et les absents

« Seront absents du groupe : Burak Yilmaz par rapport à sa lésion au mollet, Jérémy Pied qui est en réathlétisation et qui réintègrera les séances collectives à partir de la semaine prochaine. On verra demain (samedi) lors de la dernière séance si Renato Sanches peut intégrer le groupe. Il a travaillé cette semaine sans ressentir de gêne. L’entraînement de demain se fera dans les conditions de match. Evidemment que je ferai en fonction de son ressenti. Zeki Çelik a fait 100% des séances dans leur intégralité cette semaine. Il est disponible. Xeka est quant à lui suspendu. »

A propos de Rennes

« On va affronter une équipe qui a joué la Champions League, donc c’est un adversaire qui, à la base, est donc supérieur à nous de par son classement de la saison dernière. Rennes est sur une bonne dynamique. Ils ont retrouvé du souffle après une période difficile avec l’enchainement des matchs, mais depuis ça va beaucoup mieux. C’est une équipe très joueuse, avec beaucoup d’arguments dans le jeu et sur le plan offensif, ainsi qu’une vraie force sur les coups de pied arrêtés, même si Bourigeaud sera absent pour suspension. Mais ils ont quand même d’autres bons pieds, je pense notamment à Clément Grenier. »

Rennes, un gros défi

« A l’heure où l’on se parle c’est un concurrent direct, parce que ça fait quand même deux ans que Rennes est européen. C’est un club qui a bien progressé. C’est vrai que nous n’avons pas eu le bonheur de l’emporter contre les grosses cylindrées (lors de la phase aller, ndlr), mais actuellement nous sommes devant. C’est aussi un gros défi pour Rennes. »

La notion d’exigence

« Il est indispensable d’avoir de l’exigence quand on veut aller au haut niveau. C’est ce que nous avons fait sur les dernières saisons. Avec le président actuel, Olivier Létang, nous sommes alignés sur l’exigence. Le fait qu’il soit présent au quotidien permet-il de régler plus rapidement et de meilleure façon les choses ? Effectivement. Si j’ai besoin de le voir, il est là. Il apporte une certaine expertise, une certaine expérience, il a connu de la réussite dans les clubs par lesquels il est passés. Je demande à tout le monde d’être à l’écoute de cela, parce que quand quelqu’un a connu la victoire, on doit s’appuyer sur le vécu des uns et des autres et l’expertise pour toujours continuer à être performant. »

Jonathan Bamba

« Jonathan est un joueur que j’ai découvert à Saint-Etienne, lorsqu’il était au centre de formation, que j’ai lancé. Il est toujours aussi professionnel. Lui aussi est dans l’exigence pour maintenir un certain niveau. Les prêts qu’il a pu avoir (Paris FC, Saint-Trond, Angers) lui ont permis d’acquérir un niveau de jeu autre que celui d’une équipe réserve. Le fait d’avoir été prêté, ça a été pour lui une vraie valeur ajoutée, car à son retour de prêts, on a trouvé un Jo Bamba totalement différent, sorti de la post-formation et devenu un joueur professionnel. J’ai été très satisfait de le retrouver au LOSC où il a réalisé une superbe première saison. Ca a ensuite été plus difficile la saison dernière. Et en 2020-2021, avec une préparation complète, sans blessure et des idées très claires, il est devenu un des cadres de l’éqiupe. C’est un repère sur l’état de forme de l’équipe, même si quelques fois il faut le rappeler ce qu’il doit mettre dans ses matches, mais aussi un bon équipier. Il est apprécié par la totalité du vestiaire. »