Bilan

Focus sur les cinq indomptables en ce début de saison en National 2

23/10/2020 à 18:45

Après huit journées de N2 et à l'aube de la 9ème, il ne reste plus que cinq formations invaincues. Retour sur le début de saison de ces équipes des poules A et D.

Ce début de saison démarre particulièrement bien pour cinq équipes en National 2, à commencer par Saint-Pryvé Saint-Hilaire. Le club du Loiret (groupe A) réalise le meilleur début de saison des 64 équipes de la quatrième division nationale. En pleine confiance, Baptiste Ridira et ses hommes ont remporté six matchs et décroché deux nuls à l’extérieur. « L’objectif principal n’est pas l’accession », assure toutefois le coach depuis quatre saisons.

Eliminé le week-end dernier en Coupe de France par Bourges Foot (N2D), Saint-Pryvé Saint-Hilaire a connu un premier coup d’arrêt. Néanmoins, cette défaite pourrait aider l’équipe à rester focus sur le championnat. Avec déjà six points d’avance après huit journées, le SPSH s’affirme tout de même comme un prétendant aux premiers rôles en fin de saison, à condition de ne pas casser la dynamique du championnat ce samedi avec la réception de Vannes (13e). Dans son ancien groupe (le C devenu D cette saison), le classement est plus resserré.

« Une poule D très homogène »

Parmi l’un des groupes de N2 les plus impactés par la Covid-19, le groupe D est très serré. « On connaît ce championnat, il ne faut pas s’endormir. Il faut un investissement à 200% au quotidien. C’est une poule très difficile, très homogène, avec des équipes organisées et où c’est très difficile de gagner des matchs », explique Patrice Maurel, coach de l’US Colomiers, équipe encore invaincue. « Il y 4 équipes qui n’ont pas perdu et c’est paradoxal car j’ai l’impression que tout le monde peut battre tout le monde », appuie Roland Vieira, coach du Puy Foot 43.

Difficulté supplémentaire cette année, deux clubs relégués de National, Béziers et Le Puy, y figurent. L’AS Béziers, actuel leader, a commencé tambour battant avec quatre victoires de suite mais marque un peu le pas. Les Héraultais restent sur deux matchs nuls et surtout une élimination dimanche lors du 5ème tour de Coupe de France par Onet Le Château, pensionnaire de R1.

L’heure du départage ?

Ce week-end, les Biterrois auront fort à faire avec un déplacement à Colomiers également invaincu et qui a un match en retard. « C’est un début de saison encourageant où on est pour l’instant très costaud mais où on marque peu. Le bilan est bon mais je considère qu’on a encore une énorme marge de progression », analyse Patrice Maurel, coach de l’USC.

En cas de succès, le club de Haute-Garonne pourrait revenir à deux longueurs de Béziers et permettre à Trélissac de devenir leader en cas de victoire contre Moulins Yzeure. Le « TFC de Dordogne » compte en effet quatre victoires, quatre matchs nuls et est encore en lice en Coupe de France. Opposés à Angoulême (N2D) au 5ème tour, les joueurs de Pavlé Vostanic ont bien failli se faire sortir vendredi dernier avant de marquer deux buts dans les 10 dernières minutes (2-3). Si Trélissac pourrait prendre les commandes du groupe, il pourrait également, en cas de défaite, être rejoint par Le Puy Foot 43.

Le Puy Foot grapille son retard !

Enfin, malgré trois matchs reportés en raison de cas positifs à la Covid dans les effectifs de ses adversaires, Le Puy Foot 43 réussit tout de même son début de saison. Ces coupures forcées n’ont pour le moment pas porté préjudice au groupe de Roland Vieira. « Aujourd’hui, on a un calendrier très chargé avec tous les quinze jours, une semaine à trois matchs et ça fait 4 semaines que ça dure. C’est compliqué mais on s’adapte », confie le coach.

De l’adaptation, il en a fallu pour le relégué de National puisqu’en effet tout le groupe a été renouvelé. « Parmi ceux qui étaient souvent utilisés, seul Loïc Dufau est resté. On a toutefois réussi à créer un groupe rapidement, les liens se sont vite faits entre les joueurs et ça permet d’avancer beaucoup plus vite », se réjouit-il.  En effet, malgré encore un match en retard, le club auvergnat, qualifié pour le 6ème tour de Coupe de France, est 4ème avec 13 points (3V, 4N). « On dégage une solidité défensive intéressante après on a un effectif restreint donc il ne faut pas qu’on ait trop de blessures », conclut Roland Vieira. Cette 9ème journée du championnat National 2 sera donc très intéressante à suivre d’autant que dans les poules B et C, cinq équipes se tiennent aussi en deux petits points.

Les calendriers, classements, buteurs et étoiles de chaque groupe en National 2

Photo : US Colomiers Football

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟