Ligue 1J8

Compte rendu et réactions après Lorient – Marseille

24/10/2020 à 20:11

Retrouvez le compte rendu complet ainsi que les réactions des entraîneurs après la victoire de l'OM à Lorient (0-1) pour le compte de la 8e journée de L1. (Photo : Icon Sport).

La Ligue 1 a pour habitude d’offrir des matches plutôt enlevés sur le créneau horaire du samedi (17h), mais pour ce qui est du spectacle entre Lorient et Marseille, il faudra repasser. Malgré un véritable billard, les 22 acteurs n’ont pas éclaboussé la rencontre de leurs talents, notamment sur les quarante-cinq premières minutes, d’un rythme et d’une faiblesse affligeante des deux côtés. L’OM avait le ballon, et même beaucoup le ballon, mais il était incapable d’en faire quelque chose et d’amener du danger sur le but breton. Après une entame timide, Lorient est monté au pressing et la clé se trouvait certainement là puisque l’arrière-garde marseillaise devenait tout de suite fébrile pour ressortir le ballon. Mais les Morbihannais n’ont pas assez insisté pour gêner les relances olympiennes.

Nardi se troue, Balerdi marque dans un angle impossible

Mieux rentrés en seconde période avec une grosse occasion pour Boisgard, dont la frappe croisée au sol trouvait le montant de Mandanda (52′), les joueurs de Christophe Pélissier ont finalement concédé l’ouverture du score. Nardi jugeait mal la trajectoire d’un coup franc très lointain tiré par Thauvin et repris astucieusement par Balerdi, qui marquait de la tête dans un angle impossible. Mais un angle auquel lui seul a bien voulu croire. L’international argentin, titulaire pour la troisième fois en Ligue 1, avait déjà été le Marseillais le plus dangereux sur corner dans la premier acte (25′) mais l’ancien portier de Nancy et Monaco avait remporté ce premier duel. Finalement, ce but opportuniste du défenseur prêté par le Borussia Dortmund était une aubaine pour l’OM qui disposait de plus d’espaces pour contre-attaquer, les Bretons étant obligés de se découvrir pour recoller au score. Ces derniers se procuraient même une grosse occasion par Wissa qui loupait une opportunité en or, consécutive à une frappe flottante de Boisgard repoussée de façon hasardeuse par Mandanda dans la surface (64′). L’entraîneur de Lorient tentait le tout pour le tout en effectuant cinq changements dont un triple à dix minutes du terme pour redynamiser sa formation mais c’est Marseille qui avait finalement, en contre, les meilleures opportunités de faire le break par Thauvin (79′) et Aké (90′).

Marseille au pied du podium, Lorient reste aux abords de la zone rouge

Auteur d’une belle opération sous un déluge dans l’enceinte du Moustoir qui lui réussit historiquement (8 victoires, 2 défaites en 14 confrontations), Marseille revient au pied du podium, à hauteur de Rennes, battu à domicile vendredi soir par Angers. Avec 15 points en L1 soit presque une moyenne de deux points par match, l’escouade d’André Villas-Boas engrange sans pour autant commencer à convaincre dans l’utilisation du ballon. Pour Lorient, les comptes sont plus compliqués avec sept points en huit matches et une 17e place au classement.

L’homme du match : Leonardo Balerdi

Troisième défenseur central de l’OM dans la hiérarchie, Leonardo Balerdi a rongé son frein sur le banc en silence ces dernière semaines. Titularisé par André Villas-Boas qui a dû vouloir faire souffler Duje Caleta-Car avant de jouer Manchester City mardi (21h) en C1, l’international avec l’Albiceleste s’est montré serein et impérial défensivement tout au long de la rencontre. Dangereux une première fois sur corner d’une tête claquée par Nardi (25′), l’Argentin a inscrit son premier but avec un l’OM d’une tête astucieuse (54′). Une prestation pleine, de là à pousser AVB à aligner une défense à cinq contre les Citizens ? Possible.

Les réactions (source : Ouest-France)

Christophe Pelissier (entraîneur de Lorient) : « L’équipe a été actrice de ce match. Mon sentiment est mitigé après cette défaite. Il y a de la frustration, de la déception de perdre sur un coup du sort. Mais aussi du plaisir d’avoir vu mon équipe à l’œuvre. Je pense qu’on a posé des problèmes à Marseille ce soir. Mais il y a évidemment de la frustration dans le vestiaire. C’est à moi de faire comprendre au groupe qu’on est sur la bonne voie. Les résultats vont suivre. À nous de travailler encore plus pour que ces matches basculent en notre faveur. »

André Villas-Boas, l’entraîneur marseillais : « On a fait un très bon match ce soir. Les conditions étaient très compliquées, avec le vent et la pluie, qui pouvaient donner un avantage à l’équipe qui jouait à domicile. En première période, on aurait dû être plus incisifs, pour marquer le premier but plus rapidement. La victoire est totalement méritée. Après le but, on a des deux ou trois chances pour faire le break à 2-0. On continue la série d’invincibilité à l’extérieur (elle dure un an). »

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟